Nicolas PARISER
 Réalisateur et scénariste français
Nicolas PARISER est né à Paris, le 29 septembre 1974.
Après des études de philosophie, de droit et d'histoire de l'art, il suit les cours d'Éric Rohmer à la Sorbonne. Cette rencontre est déterminante. Il devient critique dans la revue Sofa et travaille avec Pierre Rissient. Il signe son premier court métrage, Le Jour où Ségolène a gagné qui traduit ses préoccupations sur la vie politique en France. La République, histoire d'un jeune député confronté à une rumeur sur la mort accidentelle du président de la République, obtient le prix Jean-Vigo du court métrage et Agit Pop qui évoque les problèmes financiers de la presse est sélectionné à la semaine de la critique à Cannes. Le Grand Jeu relate la manipulation d'un écrivain en perte de vitesse par un joueur énigmatique et influent. Pariser obtient la consécration avec Alice et le Maire, bavardage très rohmérien qui a le mérite de montrer les arcanes du pouvoir politique en province, en l'occurrence Lyon où le maire incarné par Fabrice Luchini est obligé de se remettre en question par les entretiens avec une jeune philosophe (Anaïs Demoustier). Pariser fait le pari d'intéresser un public à la politique sans avoir recours comme c'est la coutûme au thriller et réussit généralement son pari.



FILMOGRAPHIE :

ALICE ET LE MAIRE
(2019)
2008 :


2011 :


2013 :


2015 :


2019 :
LE JOUR OÙ SÉGOLÈNE A GAGNÉ, court métrage
avec Sabrina Seyvecou, Enzo Colombatto, Alain Libolt, Anny Romand

LA RÉPUBLIQUE, court métrage
avec Thomas Chabrol, Alain Libolt, Gwenaëlle Simon, Vanessa Larré, Olivier Seror

AGIT POP, court métrage
avec Benoît Forgeard Sabrina Seyvecou, Michaël Abiteboul, Alexandre Steiger, Lucie Borleteau

LE GRAND JEU
avec Melvil Poupaud, André Dussollier, Clémence Poésy, Nicolas Wanczycki, Antoine Chappey

ALICE ET LE MAIRE
avec Fabrice Luchini, Anaïs Demoustier, Nora Hamzawi, Antoine Reinartz, Léonie Simaga
 
Accueil > Sommaire P > Cinéastes français > Contact