Amor HAKKAR
 Réalisateur et acteur algérien
Amor HAKKAR est né à Khenchela, le 1er janvier 1958.
Ses parents viennent en France alors qu'il est âgé de 6 mois et il grandit dans un bidonville près de Besançon. Il fait des études scientifiques et publie le roman La Cité des fausses Notes pour témoigner de son enfance. Il se passionne également pour le cinéma et tourne le court métrage Apprends-moi à compter jusqu'à l'infini. Mais il se heurte à des difficultés de production et de distribution, tournant ses films en Franche-Comté. Sâle temps pour un voyou présent dans plusieurs festivals ne bénéficie que d'une sortie discrète. Ailleurs c'est beau aussi avec Mado Maurin reste inachevé. Il tourne en 2002 le documentaire Timgad, la vie au cœur des Aurès. Ce retour aux sources l'engage à revenir tourner en Algérie. Il crée en 2005 la société de production Sarah Films et signe La Maison jaune qui montre une famille des Aurès frappée par le deuil accidentel de leur fils aîné. Quelques jours de répit montre la rencontre entre une femme d'un certain âge (Marina Vlady) et un couple d'homosexuels algériens arrivés clandestinement en France. Dans La Preuve, un chauffeur de taxi accusé de viol et de paternité forcée n'ose pas avouer qu'il est stérile. Celle qui vivra dresse un bilan de la guerre à travers la rencontre de deux femmes victimes que tout oppose. Son projet suivant Le Choix d'Ali s'attache aux relations père-fils. Un cinéaste généreux qui a choisi la production provinciale, ce qui augmente les difficultés mais livre un cinéma en liberté qui traite de sujets essentiels et universels.



FILMOGRAPHIE :

LA MAISON JAUNE
(2008)
1990 :

1992 :


1994 :

2002 :

2008 :


2011 :


2013 :


2016 :


2018 :
APPRENDS-MOI À COMPTER JUSQU'À L'INFINI, court métrage

SÂLE TEMPS POUR UN VOYOU
avec Pierre-Loup Rajot, Serge Giamberardino, Sylvie Fennec, Dolorès Martinez, Max Athanase

AILLEURS C'EST BEAU AUSSI, inachevé

TIMGAD, LA VIE AU CŒUR DES AURÈS, documentaire

LA MAISON JAUNE
avec Aya Hamdi, Amor Hakkar, Tounès Ait-Ali, Bissa-Ratiba Ghomrassi, Noureddine Menasra

QUELQUES JOURS DE RÉPIT
avec Marina Vlady, Samir Guesmi, Amor Hakkar, Shimon Ben Lulu, Sarah Hakkar

LA PREUVE
avec Nabil Asli, Anya Louanchi, Zineb Ahmidou, Ritage Saouli

CELLE QUI VIVRA
avec Meriem Medjkrane, Muriel Racine, Hichem Berdouk, Nicolas Dufour, Hamama Hamdi

LE CHOIX D'ALI
 
Accueil > Sommaire H > Cinéastes africains > Contact