BEN ATTIA Mohamed
 Réalisateur et scénariste tunisien
Mohamed BEN ATTIA ezst né à Tunis, le 5 janvier 1976.
Diplômé de l'Institut des hautes études commerciales de Carthage, il s'oriente vers le cinéma et tente sans succès de rentrer à la Femis à Paris. Il obtient un diplôme d'études supérieures spécialisées en communication audiovisuelle à l'université de Valenciennes. Après une douzaine d'années passées chez un concessionnaire automobile à Tunis. Il revient à l'écriture et la réalisation à partir de 2005 avec quatre courts métrages de fiction dont Romantisme, deux comprimés matin et soir et Mouja, la Vague. Selma, héroïne de son dernier court métrage décide de reprendre le taxi dans lequel son mari a été assassiné. C'est l'ouverture d'un combat d'une femme contre les préjugés et les difficultés administratives. Hedi, un vent de liberté témoigne de l'après-révolution du Printemps arabe à travers un jeune homme attiré par une soudaine liberté par l'influence d'une animatrice moderne et indépendante. Mon cher enfant traite de la disparition d'un adolescent pour partir en Syrie. Témoignage humain de parents âgés vite dépassé, ce drame récompensé à maintes reprises n'apporte pas d'explications mais explore les relations au sein de la famille tunisienne.



FILMOGRAPHIE :

HEDI, UN VENT
DE LIBERTÉ
(2016)
2005 :


2006 :


2010 :


2011 :

2013 :


2016 :


2018 :
ROMANTISME, DEUX COMPRIMÉS MATIN ET SOIR (Romantisme), court métrage
avec Cora Bouchoucha

COMME LES AUTRES (Kif Lokhrin), court métrage
avec Abdelmonem Chouayet, Saoussen Maalej

LA VAGUE (Mouja), court métrage
avec Mouna Noureddine, Karim Braham, Youssef Loussaief

LOI 76, court métrage documentaire

SELMA (Salma)
avec Nejma Zghidi, Rafia Belhout, Asma Fallah

HEDI, UN VENT DE LIBERTÉ (Inhebbek Hedi)
avec Majd Mastoura, Rym Ben Messaoud, Sabah Bouzouita, Omnia Ben Ghali, Hakim Bousaoudi

MON CHER ENFANT (Weldi)
avec Mohamed Drif, Mouna Mejri, Zakaria Ben Ayed, Imen Cherif, Tarik Kopty
 
Accueil > Sommaire B > Cinéastes africains > Contact