Dziga VERTOV
 Réalisateur soviétique
Dziga VERTOV est né à Brelostock (auj. Pologne), le 2 janvier 1896.
De son vrai nom Denis Arkodievitch Kaufman, il suit des études médicales en neurologie à Saint-Petersbourg et musicales à Moscou. Il commence parallèlement à écrire des poèmes. En 1918, il crée le Kino-Nedelya, premier journal soviétique d'actualités filmées. Spécialisé dans le tournage et le montage de films documentaires, il s'efforce d'enregistrer sur la pellicule tous les événements les plus importants et significatifs de son époque (L'Anniversaire de la Révolution, La Bataille de Tsaritsyne, Le Procès de Mironov). Dans une perspective révolutionnaire, il définit les principes d'un nouveau type de cinéma, fondé sur la technique du montage sonore et visuel et non plus sur la mise en scène. Malgré ses intentions propagandistes (L'enthousiasme, Trois chants sur Lénine), son travail va considérablement influencer le cinéma sur le plan théorique avec les bases du cinéma-vérité (Kino Pravda), que pratique avec la définition du cinéma-oil (Kinoglaz) auquel on peut ajouter la radio-oreille avec la venue du sonore. Son chef-d'œuvre L'Homme à la caméra résume ses expérimentations théoriques. On y suit le film, devenu le sujet central, de la pellicule au tournage (avec son frère Mikhail Kaufman à la caméra) puis à la projection, offrant une véritable symphonie visuelle qui dément l'accusation qui lui sera faite d'être plus un théoricien qu'un véritable cinéaste. Connaissant de nombreux barrages de l'administration stalinienne, Vertov interrompt ses activités après la deuxième guerre mondiale et dirige les Nouvelles du jour mais déjà Vertov est tombé dans l'oubli. La reprise des bases du cinéma-vérité par la Nouvelle Vague française donne un nouvel éclairage sur l'importance considérable de son œuvre.
Dziga Vertov est décédé à Moscou, le 12 février 1954.



FILMOGRAPHIE :

CINÉ-OIL
(1926)























L'HOMME
À LA CAMÉRA
(1929)























ENTHOUSIASME
(1930)
1918 :

1919 :

1919 :

1920 :

1920 :


1920 :

1921 :

1921 :


1921 :

1922 :

1922 :

1922 :

1922 :

1922 :

1923 :

1924 :

1924 :

1926 :

1926 :

1926 :

1926 :

1926 :

1926 :

1928 :

1929 :


1930 :

1934 :

1937 :

1937 :

1937 :

1938 :

1939 :

1941 :

1941 :

1942 :

1943 :

1943 :

1944 :

1947 :

1947 :
CINÉ-ACTUALIT'É (Kinodelia), 43 parutions hebdomadaires

L'ANNIVERSAIRE DE LA RÉVOLUTION (Godoutchina Revolyutsii)

LA BATAILLE DE TSARITSYNE (Boi pod Tsaritsynom), court métrage

LE STAROSTE DE TOUTES LES RUSSIES, KALININE (Vserossiskii starosta Kalinin), moyen métrage

L'EXHUMATION DES RELIQUES DE SERGE RADONETSKI
(Bsrytie mochtchei Sergueia Radonejskogo)
, court métrage

LE PROCÈS DE MIRONOV (Protsess Mironova)

LE TRAIN DU COMITÉ CENTRAL (Agitpoezd vtsika), court métrage

LE VAPEUR INSTRUCTEUR "ÉTOILE ROUGE"
(Instruktorii parachod "Krasnaia Zvedza")
, court métrage

CINÉ-VOYAGE (Vitzik)

HISTOIRE DE LA GUERRE CIVILE (Istoriya Grajdanskoi voiny)


LE PROCÈS DES S. R. (Protsess Eserov), moyen métrage

UNIVERMAG, court métrage

LE CINÉ-CALENDRIER DE L'ÉTAT (Goskinokalendar), jusqu'en 1925

CINÉ-VÉRITÉ (Kinopravda), 23 bandes d'actualités, jusqu'en 1925

CINQ ANNÉES DE LUTTE ET DE VICTOIRE (Pyat let borby ipoyedi)

HUMORESQUE (Zhumoreski)
, court métrage

LES GRIMACES DE PARIS ou LE ROUBLE OR (Grimaci Parizhi), court métrage

CINÉ-OIL ou LA VIE À L'IMPROVISTE (Kineglaz / Jizn vraplokh)

VIVE L'AIR ! (Dayesh vozdukh)
, court métrage

AUJOURD'HUI (Segodnia), court métrage

LES JOUETS SOVIÉTIQUES (Sovietski igruschki), court métrage

SOVIET, EN AVANT ! (Chagai, Soviet !)

LA SIXIÈME PARTIE DU MONDE (Chestaia tchast mira)

ONZIÈME ou LA ONZIÈME ANNÉE (Oddinatsaty)

L'HOMME À LA CAMÉRA (Tcheloviek s kinoapparatom)
avec Mikhail Kaufman

ENTHOUSIASME ou LA SYMPHONIE DU DONBASS (Entouziazm)

TROIS CHANTS SUR LÉNINE (Tri Pesni o Lenine)

LA BERCEUSE (Kolybelnaya)

SERGE ORDJONIKODZE (Sergo Ordjonokidze)


LE SOUVENIR DE SERGE ORDJONIKODZE (Pamyati Sergo Ordjonikodze), court métrage

TROIS HÉROÏNES (Tri Geroini)

GLOIRE AUX HÉROÏNES SOVIÉTIQUES (Slava Sovetskim geroinyam)
, court métrage

LA HAUTEUR A (V Raionye vysoty A), court métrage

SANG POUR SANG (Krov za krov), court métrage

SUR LA LIGNE DU FEU (Na linii ognya), court métrage

TOI AU FRONT (Tebye Front)

L'ART SOVIÉTIQUE (Sovietkoe iskousstvo), court métrage

DANS LA MONTAGNE ALA TAU (V Gorakh Ala-Tau), court métrage

LE SERMENT DE LA JEUNESSE (Kliatva Molodykh)

NOUVELLES DU JOUR (Novosti Dnya), 55 parutions jusqu'en 1953
 
Accueil > Sommaire V > Cinéastes soviétiques > Contact