Toshiaki TOYODA
 Réalisateur et scénariste japonais
Toshiaki TOYODA est né à Osaka, en 1969.
Il vient au cinéma par le biais de l'écriture (Checkmate et Biriken de Junji Sakamoto). Comme les jeunes cinéastes de sa génération, Katsuhito Oshii, Shinya Tsukamoto ou Takashi Miike, il puise son inspiration dans la violence urbaine contemporaine et le manga. Son premier long métrage Pornostar fait sensation en décrivant les quartiers chauds de Tokyo. Ce film à petit budget et tourné sans autorisation démontre l'indépendance du cinéaste et définit sa thématique par un grand pessimisme et une salutaire sensibilité. Après un documentaire sur le boxeur Unchain Kaji, il adapte un manga de Taiyo Matsumoto, Blue Spring, d'une grande brutalité même si elle est montrée avec virtuosité, notamment par l'usage des ralentis. Avec Nine Souls, il poursuit sa description d'une jeunesse japonaise en manque de repères en suivant la cavale d'une bande de taulards. Le Jardin suspendu dans un autre registre décortique les dissentions d'une famille qui milite pour la franchise mais est incapable de refermer les blessures béantes. En août 2005, Toyoda est arrêté en possession de drogue et écope d'une peine de prison avec sursis. Un coup d'arrêt sévère qui compromet la suite de sa carrière. Il publie un manga intitulé Undercurrent en 2008.


FILMOGRAPHIE :

BLUE SPRING
(2001)
1998 :


2000 :

2001 :


2003 :


2005 :
PORNOSTAR (Poruno sutâ)
avec Chihara Junia, Onimaru, Rin Ozawa, Tetta Sugimoto, Akaji Maro, Reona Hirota

UNCHAIN (Unchain), documentaire

BLUE SPRING (Aoi haru)
avec Ryuhei Matsuda, Hirofumi Arai, Sosuke Takaoka, Yusuke Oshiba, Yuta Yamazaki

NINE SOULS (9 Souls)
avec Yoshio Harada, Ryuhei Matsuda, Asami Imajuku, Kazuki Kitamura, Itsuji Itao

LE JARDIN SUSPENDU / THE HANGING GARDEN (Kûchû teien)
avec Kyoko Koizumi, Anne Suzuki, Itsuji Itao, Masahiro Hirota, Jun Kunimura, Asami Imajuku
 
Accueil > Sommaire T > Cinéastes asiatiques > Contact