Alain TANNER
 Réalisateur suisse
Alain TANNER est né à Genève, le 6 décembre 1929.
Alors qu'il étudie les sciences économiques à l'université de Genève, il fonde un ciné-club. Licencié, il voyage pendant de longs mois sur un navire marchand. Il se rend à Londres où il fait la connaissance de son compatriote Claude Goretta. Ils travailleront ensemble à la BBC. De retour en Suisse, en 1961, il signe plusieurs courts métrages (Les Apprentis, Une Ville à Clandirargh) avant de signer son premier film, Charles Mort ou Vif en 1969, l'improbable parcours d'un industriel en crise qui abandonne entreprise et famille. L'œuvre de Tanner, très cohérente, dénonce le malaise du monde capitaliste et la difficulté de l'être à se forger sa propre identité. Primé dans plusieurs festivals, il donne un élan considérable au cinéma suisse, dont émergeront de nombreux talents (Goretta, Michel Soutter, Patricia Moraz, etc.). Servi par une pleiade d'acteurs issus de la nouvelle vague française (Bulle Ogier, Juliet Berto) et d'excellents acteurs suisses (Jean-Luc Bideau, François Simon le fils de Michel, Jacques Denis), il se hisse parmi les meilleurs réalisateurs internationaux en abordant les thèmes de l'errance, de la solitude et d'une certaine désillusion. La Salamandre décrit le parcours d'une ouvrière accusée d'avoir assassiné son oncle. Le Milieu du Monde met en scène un jeune ingénieur partagé entre son avenir politique et son amour pour une serveuse. Jonas qui aura 25 ans en l'an 2000 évoque avec anxiété les doutes de futurs parents marginaux. Messidor suit la fuite de deux jeunes filles en révote. Scénariste de tous ses films, Tanner est également écrivain. Son goût de l'errance le conduit aux quatre coins de l'Europe. Les Années Lumière, primé à Cannes, promène sa caméra en Irlande où deux générations tentent de réaliser le rêve d'Icare. Dans la Ville blanche situe son drame existentiel dans Lisbonne. Son parcours le conduit dans un No Man's Land entre France et Suisse et La Vallée Fantôme, deux constats désabusés sur la vie et le cinéma. Les films suivants, marqués par un certain désespoir découragent même les plus endurcis (L'Homme qui a perdu son ombre, Requiem). En tout cas, le parcours de Tanner est exemplaire et rarement œuvre n'offre plus d'unité.



FILMOGRAPHIE :

LE MILIEU DU MONDE
(1974)

































LA VALLÉE FANTÔME
(1987)
1957 :

1961 :

1962 :

1964 :

1966 :

1969 :


1971 :


1973 :


1974 :


1976 :


1978 :


1980 :


1982 :


1984 :


1986 :


1987 :


1989 :


1991 :


1993 :


1994 :

1996 :


1997 :


1999 :
NICE-TIME, court métrage, coréalisation Claude Goretta

RAMUZ, PASSAGE D'UN POÈTE, court métrage

L'ÉCOLE, court métrage

LES APPRENTIS, court métrage

UNE VILLE À CLANDIRARGH, court métrage

CHARLES MORT OU VIF
avec François Simon, Maya Simon, Marcel Robert, M-Claire Dufour, André Schmidt

LA SALAMANDRE
avec Bulle Ogier, Jean-Luc Bideau, Jacques Denis

LE RETOUR D'AFRIQUE
avec Josée Destoop, François Marthouret, Juliet Berto, Anne Wiasemsky

LE MILIEU DU MONDE
avec Olimpia Carlisi, Philippe Léotard, Juliet Berto, Denise Perron, Jacques Denis

JONAS QUI AURA 25 ANS EN L'AN 2000
avec Dominique Labourier, Jean-Luc Bideau, Miou-Miou, Jacques Denis, Rufus

MESSIDOR
avec Clémentine Amouroux, Catherine Retoré

LES ANNÉES-LUMIÈRE (Light Years Away)
avec Mick Ford, Trevor Howard, Bernice Steegers, Henri Virlojeux, Odile Schmidt

DANS LA VILLE BLANCHE
avec Bruno Ganz, Teresa Madruga, Julia Vonderlinn, Jose Carvalho, Fr. Baiao

NO MAN'S LAND
avec Hugues Quester, Myriam Mézières, J.-Ph. Ecoffey, Betty Berr, M.-L. Felber

UNE FLAMME DANS MON CŒUR
avec Myriam Mézières, Benoît Régent, Aziz Kabouche, Biana, Jean-Yves Bertheloot

LA VALLÉE FANTÔME
avec Jean-Louis Trintignant, Laura Morante, Jacob Berger, Caroline Cartier

LA FEMME DE ROSE HILL
avec Marie Gaydu, Jean-Philippe Ecoffey, Denise Féron, Roger Jendy, D. Peroa

L'HOMME QUI A PERDU SON OMBRE
avec Francisco Rabal, Angela Molina, Dominic Gould, Valérie Bruni-Tedeschi

LE JOURNAL DE LADY M.
avec Myriam Mézières, Juanjo Puigcorbé, Félicité Wouassi

LES HOMMES DU PORT

FOURBI

avec Karine Viard, Jean-Quentin Châtelain, Cécile Tanner, Antoine Basler

REQUIEM
avec Francis Frappat, André Marcon, Alexandre Zloto, Myriam Szabo, C. Tanner

JONAS ET LILA, À DEMAIN
avec Aïssa Maïga, Jérôme Robart, Natalia Dontcheva, Jean-Pierre Gros, Marisa Paredes
 
Accueil > Sommaire T > Cinéastes d'Europe de l'Ouest > Contact