Yoichi TAKABAYASHI
 Réalisateur japonais
Yoichi TAKABAYASHI est né à Nishijin, le 29 avril 1931.
Il naît dans le milieu artistique, son père étant peintre et dessinateur de motifs de kimono. Né à Nishijin et vivant à Kyoto, Takabayashi a deux passions, les trains et les tatouages. Il signe des courts métrages sur ses sujets puis des longs métrages documentaires (Le dernier train à vapeur, Vagabondage à Kyoto). Si ses premiers films sont expérimentaux, il opte ensuite pour une structure de récit plus traditionnelle. Il se fait connaître tardivement avec des drames comme Le Double Suicide à Nishijin et Dans le grenier. Mais c'est surtout La Femme tatouée qui va le consacrer. Cette histoire allie la douleur à l'érotisme, le consentement à la soumission, avec une dureté et une sensualité inégalées. Cette œuvre insolite sera le chant du cygne de ce cinéaste par ailleurs très discret. Il semble s'être tourné depuis vers la télévision.




FILMOGRAPHIE :

LA FEMME TATOUÉE
(1982)
1971 :

1973 :


1974 :

1974 :

1975 :

1976 :


1976 :


1977 :


1978 :

1980 :


1980 :


1981 :


1982 :


1982 :
MERVEILLEUX TRAINS À VAPEURS (Subarashii joki kikansha), documentaire

L'EAU ÉTAIT SI CLAIRE (Gaki zoshi)
avec Yaturo Ban, Akira Nitta, Sachie Matsuda, Kanae Kobayashi

VAGABONDAGE À KYOTO (Kyoto horoki)

LE DERNIER TRAIN À VAPEUR (Saïgo no jokikikansha)

ÉLÉGIE (Hika)

MEURTRE DANS LA GRANDE MAISON (Honjin satsujin jiken)
avec Akira Nakao, Junko Takazawa, Takahiro Tamura, Fujio Tokita

LE PAVILLON D'OR (Kinkakuji)
avec Yukio Mishima

DOUBLE SUICIDE À NISHIJIN (Nishijin shinju)
avec Yoshie Shimamura, Yoshio Tsuchiya, Goichi Yamada, Akira Nakao, Yoko Mihara

OJO ARANKU KOKU

NAOMI (Naomi)
avec Yuuki Mizuhara, Ai Mori, Sei Hiraizumi

THE WOMAN (Za ûman)
avec Akiko Kana, Noboru Nakaya

DANS LE GRENIER (Kura no naka)
avec Ako, Rumiko Matsubara, Kazuko Yoshiyuki, Koji Yamanaka, Akira Nakao

JOJI (Akai scandal : joji)
avec Jun Izumi, Yuuki Mizuhara, Toshiaki Nishizawa

LA FEMME TATOUÉE (Irezumi Sekka Tomurai zachi)
avec Masayo Utsunomiya, Tomisaburo Wakayama, Harue Kyo, Masaki Kyomoto, Taiji Tonoyama
 
Accueil > Sommaire T > Cinéastes asiatiques > Contact