Rodrigo SOROGOYEN
 Réalisateur espagnol
Rodrigo Ruy SOROGOYEN del Amo est né à Madrid, le 16 septembre 1981.
Petit-fils du réalisateur Antonio del Amo connu pour ses films avec Joselito, il étudie l'histoire à l'UCM dont il sort diplômé. En 2004, il s'inscrit à l'École de cinéma de la communauté de Madrid (ECAM) et écrit quelques scénarios. Il se fait immédiatement connaître avec son premier film 8 Citas qu'il co-réalise avec Peris Romano, une comédie romantique composée de huit histoires. Il se tourne vers la télévision où il signe les séries populaires Impares, Pecera de Eva, Vida Loca ou Fragiles. Pour son deuxième film Stockholm, il bénéficie d'un fonds populaire constitué par des internautes. Coécrit par Isabel Peña, le film s'attache avec une volonté hyperréaliste au jeu de séduction d'un couple qui se rencontre en discothèque. Sorogoyen frappe un grand coup avec le thriller violent Que Dios nos perdone, enquête mouvementée de deux flics sur un tueur de vieilles dames (qui fait inévitablement penser au Norman Bates de Psychose), se déroulant pendant la visite du pape Benoît XVI à Madrid dans un climat à haute tension. Le cinéaste s'inscrit dans une nouvelle tendance radicale du polar espagnol illustrée par Alberto Rodriguez ou Raul Arevalo.



FILMOGRAPHIE :

QUE DIOS
NOS PERDONE
(2017)
2008 :


2013 :


2014 :


2017 :


2017 :
8 CITAS (8 Citas)
avec Fernando Tejero, José Luis Garcia Pérez, Belen Lopez, Raul Arévalo, Cecilia Freire

STOCKHOLM (Stockholm)
avec Javier Pereira, Aura Garrido, Jesus Caba, Susana Abaitua, Lorena Mateo

EL ILUSO (El Iluso), court métrage
avec Jesus Caba, Laura de la Isla, Cecilia Freire, Lolo Diego de la Calle

QUE DIOS NOS PERDONE ou LES TÉMOINS DU MAL (Que Dios nos perdone)
avec Antonio de la Torre, Roberto Alamo, Javier Pereira, Maria de Nati, Luis Zahera

MADRE (Madre), court métrage
avec Blanca Apilanez, Alvaro Balas, Miriam Correa, Marta Nieto
 
Accueil > Sommaire S > Cinéastes espagnols > Contact