Leif SINDING
 Réalisateur norvégien
Leif SINDING est né à Christiana, le 19 novembre 1895.
Fis d'un directeur de banque, il débute comme journaliste en 1913 et crée son propre magazine Héros et méchants en 1918. Il a également créé en 1911 le plus grand club d'échec de la capitale. Il vient au cinéma par le biais de la production, se forme à la réalisation en France et en Allemagne et réalise des comédies populaires comme Le Nouveau Commissaire, des films d'aventures humaines comme L'Aventure de montagne et des comédies policières comme Sept Jours pour Élisabeth. Il épouse Ellen Butt Dahl qui apparaît dans ses films sous le nom d'Ellen Sinding. À l'avènement du parlant, il signe le premier film musical norvégien Fantegutten. Après l'échec de L'Assassin sans visage produit par sa toute nouvelle société de production AS Merkur-Film, il connaît une période faste entre 1937 et 1941 avec cinq films qui vont le classer parmi les meilleurs réalisateurs norvégiens. Braves Gens est basé sur une pièce d'Oskar Braaten retraçant la vie d'ouvriers. Amour et amitié exalte les valeurs patriotiques et Le Chant de la Vie montre un directeur d'usine aimé par ses ouvriers. La Défense (De Vergelose) qui montre les sévices d'un jeune apprenti agricole et C'est merveilleux (Tante Pose), conte de Noël emblématique qui est régulièrement programmé à la télévision norvégienne s'appuient sur des romans de Gabriel Scott. Adhérent du Nasjonal Samling, il prend en charge la production nationale à partir de 1941 et démissionne l'année suivante. Sa collaboration lui vaudra toutefois après la guerre une condamnation à quatre ans de travaux forcés. Il tentera de se justifier dans ses films suivants comme Nuits de Sorcières et en 1972 dans son autobiographie En Filmsaga fra et quittera les milieux du cinéma en 1956 après la disgrace du controversé Jeunesse dorée. Curieux parcours pour un cinéaste qui a tenté de combattre dans ses films les préjugés sociaux.
Leif Sinding est décédé à Oslo, le 19 mai 1985.



FILMOGRAPHIE :

LA DÉFENSE
(1939)
1926 :


1927 :


1927 :


1932 :


1933 :


1936 :


1937 :


1938 :


1939 :


1940 :


1941 :


1943 :


1954 :


1956 :
LE NOUVEAU COMMISSAIRE (Den nye lensmannen)
avec Haakon Hjelde, Anna-Brita Ryding, Ulf Selmer, Einar Rose, Martin Linge

UNE AVENTURE DE MONTAGNE (Fiedeventyret)
avec Ulf Selmer, Henny Geerman, Anna-Brita Ryding, Haakon Hjelde, Josef Sjogren

SEPT JOURS POUR ÉLISABETH (Syv dage for Elisabeth)
avec Magda Holm, Haakon Hjelde, Ellen Sinding, Hilda Fuller, Ragnwald Wingar, Ulf Selmer

LE GARÇON TROUVÉ (Fantegutten)
avec Frogg Odd, Egil Eide, Randi Braenne, Mimi Kihle, Helga Rydland

JEPPE DE LA COLLINE (Jeppe på bjerget)
avec Hauk Aabel, Lydia Opoien, Thomas Thomassen, Erling Drangsholt, Ellen Sinding

LE TUEUR SANS VISAGE (Morderen uten ansikt)
avec Bias Bernhoft, Sinon Heiberg, David Knudsen, Steinar Joranndstad, Arne Kleve

LES BRAVES GENS (Bra mennesker)
avec Sonha Wigert, Georg Løkkeberg, Harald Steen, Lars Tvinde, Einar Vaage

ELI SJURSDOTTER (Eli Sjursdotter), coréalisation Arne Bornebusch
avec Sonja Wigert, Sten Lindgren, Ingjald Haaland, Kari Grønn, Ottar Wicklund

LA DÉFENSE (De vergeløse)
avec Georg Richter, Karin Meyer, Eva Lunde, Trygve Larssen, Par Kvist

TANTE POSE ou C'EST MERVEILLEUX (Tante Pose)
avec Henny Skjønberg, Einar Vaage, Miriam Neels-Hanson, Eva Lunde, Hans Bille

AMOUR ET AMITIÉ (Klærlighet og vennskap)
avec Sonja Wigert, Georg Løkkeberg, Par Aabel, Rønnaug Alten, Trygve Larssen

LE CHANT DE LA VIE (Sangen til livet)
avec Erling Drangsholt, Else Budde, Lilleba Svenssen, Liv Uchermann Selmer, Einar Vaage

NUITS DE SORCIÈRES (Heksenetter)
avec Georg Løkkeberg, Bab Christensen, Bjarne Andersen, Fridtjof Mjøen, Ingerid Varlund

JEUNESSE DORÉE (Gylne ungdom)
avec Urda Arneberg, Odd Borg, Tom Tellefsen, Tore Foss, Gretelill Fries, Turid Haaland
 
Accueil > Sommaire S > Cinéastes d'Europe de l'Ouest > Contact