Charlotte SILVERA
 Réalisatrice française
Charlotte SILVERA est née à Tunis, le 26 mars 1954.
Dès 1975, elle réalise de nombreux documentaires en vidéo (Argentine 78 : supporters, si vous saviez sur la coupe du monde odieuse en pleine dictature). Elle signe également le court métrage B.P.96. Avec l'appui de Roger Coggio, elle monte son premier long métrage, Louise l'insoumise, récit autobiographique d'une révolte enfantine dans une famille d'émigrés qui en fait un des grands espoirs du cinéma français. Elle livre cependant des œuvres confidentielles s'attaquant à des problèmes sociaux : Prisonnières sur l'univers carcéral, C'est la Tangente que je préfère, sorte de Will Hunting en jupons avant la lettre et Les Filles, personne s'en méfie en numérique avec Thylda Barres. Cinéaste rare, elle offre un regard documentaire sur la société de son temps.



FILMOGRAPHIE :

LOUISE L'INSOUMISE
(1984)
1982 :


1984 :


1988 :


1997 :


2001 :


2002 :

2009 :
B.P. 96, court métrage
avec Marie Rivière

LOUISE L'INSOUMISE
avec Myriam Stern, Catherine Rouvel, Joëlle Tami, Marie-Christine Barrault, R. Bertin

PRISONNIÈRES
avec Marie-Christine Barrault, Annie Girardot, Fanny Bastien, B. Lafont, Agnès Soral

C'EST LA TANGENTE QUE JE PRÉFÈRE
avec Julie Delarme, George Corraface, M-Ch Barrault, Agnès Soral, Ch. Malavoy

LES FILLES, PERSONNE S'EN MÉFIE
avec Thylda Bares, Nora Rotman, Jean-Claude Brialy, Roland Bertin, D. Besnehard

CINÉMA PERMANENT

ESCALADE ou NOS CHÈRES TÊTES BLONDES
avec Renaud Cestre, Julie Durand, Carmen Maura, Thomas Sagols, Mathieu Simonet
 
Accueil > Sommaire S > Cinéastes français > Contact