Paul PAVIOT
 Réalisateur français
Paul PAVIOT est né à Paris, le 11 mars 1926.
Il étudie le cinéma et la photographie à l'école nationale Louis-Lumière. Il participe comme photographe de plateau à Voyage surprise de Pierre Prévert et La Dernière Charge de Robert Florey. Avec un groupe d'amis parmi lesquels on compte Boris Vian, Michel Piccoli et Maurice Ronet, il signe plusieurs courts métrages parodiques, à mi-chemin entre le surréalisme insolent et la la pochade canularesque. Il est ainsi remarqué par le faux western, Terreur en Oklahoma, où des cavaliers chevauchent des bicyclettes, la parodie de films d'horreur, Torticolla contre Frankensberg où le monstre étudie Freud et l'imitation de thriller, Chicago Digest. Mais au-delà de l'humour et la corrosion, il fait preuve d'un grand sens du rythme et de l'image comme en témoignent Pantomines et Jardin public, interprétés par le mime Marceau. Son premier long-métrage, Pantalaskas part d'un sujet particulièrement grave, un lituanien incapable de s'adapter à la vie française tente à plusieurs reprises de se donner la mort et montre toute la sensibilité et la générosité du cinéaste. Portrait-robot, thriller alambiqué sur le thème de la ressemblance entre un homme ordinaire et un tueur sadique où on retrouve Maurice Ronet aux côtés d'Andréa Parisy, est en revanche un gros échec public et critique. Paviot poursuit sa carrière à la télévision où il adapte avec bonheur Buzatti pour Le Chien qui a vu Dieu, François Mauriac pour Genitrix et offre des documentaires d'une grande culture (Les Frères Lumière, la série Enracinements). Profondément indépendant, cet homme de conviction a su creuser un sillon original dans le paysage du cinéma français.



FILMOGRAPHIE :
c

PANTALASKAS
(1959)
c
1950 :

1951 :

1952 :

1952 :

1953 :

1954 :

1954 :

1957 :


1960 :


1962 :


1968 :


1970 :


1972 :


1972 :


1973 :


1973 :


1973 :


1974 :
Courts métrages :
TERREUR EN OKLAHOMA
avec Michel Piccoli, Jacques Hilling, Jean Bellanger, Edmond Tamiz, Sylvie Pelayo
CHICAGO DIGEST
avec Daniel Gélin, Michel Piccoli, Roger Pigaut, Jean Desailly, Maria Riquelme
TORTICOLA CONTRE FRANKENSBERG
avec Michel Piccoli, Roger Blin, Véra Norman, Daniel Gélin, Pierre Brasseur
SAINT-TROPEZ, DEVOIR DE VACANCES
avec Michel Piccoli, Eléonore Hirt, Pierre Brasseur, Juliette Gréco, R. Rouleau
LUMIÈRE
avec Anne Alexandre, Raymond Pélissier, la voix d'Abel Gance
PANTOMINES
avec Marcel Marceau, Pierre Véry, la voix de Jean Cocteau
UN JARDIN PUBLIC
avec Marcel Marceau, Pierre Véry, Michel Marceau
DJANGO REINHARDT

Longs métrages :
PANTALASKAS
avec Carl Studer, Ana Maria Cassan, Albert Rémy, Jacques Marin, B. Lajarrige, D. Emilfork

PORTRAIT-ROBOT
avec Maurice Ronet, Andréa Parisy, Jacques Riberolles, Jacques Marin, Nanna Michael

LES CAVALIERS DE LA ROUTE (Polizeifunk Ruft), pour la TV
avec Karl-Heinz Hess, Jean-Claude Charnay, Karin Lieneweg, Josef Dahmen

LE CHIEN QUI A VU DIEU, pour la TV
avec Jean Bouise, Isabelle Sadoyan, Paul Frankeur, Marcel Pérès, Henri Virlojeux

IRMA LA DOUCE, pour la TV
avec Marie-Claude Mestral, Jean-Pierre Moulin, Armand Mestral, Patrick Préjean, R. Delfosse

LA FIN ET LES MOYENS, pour la TV
avec Florence Giorgetti, Jean-François Poron, Benoît Allemane, Claude Piéplu

LE MASQUE AUX YEUX D'OR, pour la TV
avec Michèle Couty, Hervé Bellon, Bernard Rousselet, Jacques Hilling, Marianne Eggerickx

GENITRIX, pour la TV
avec Maria Meriko, Michel Auclair, Germaine Ledoyen, Monique Lejeune

LE MAUVAIS, pour la TV
avec Jacques Spiesser, Paul Crauchet, Reine Courtois, France Dougnac, Muse Dalbray

SULTAN À VENDRE, pour la TV
avec Michel Subor, Olga Georges-Picot, Olivier Hussenot, Jean Saudray, A. Rignault
 
Accueil > Sommaire P > Cinéastes français > Contact