Basilio Martin PATINO
 Réalisateur espagnol
Basilio Martin PATINO est né à Salamanque, le 29 octobre 1930.
Fils d'enseignants de la droite catholique de Salamanque, il ne suit pas le chemin d'un frère et d'une sœur religieux. Au contraire, il se signale par ses engagements anarchistes. Universitaire diplômé en philosophie et en lettres, il débute par l'écriture et publie Calle Toro. Il crée un ciné-club dans sa ville natale et tourne plusieurs courts métrages. Son premier long métrage Trois Lettres à Berta est récompensé au festival de San Sebastien. Il connaît des problèmes avec la censure en raison de ses positions radicales et beaucoup de ses films ne seront libérés qu'après la mort de Franco. Les films de Patino, tournés dans une quasi-clandestinité, se présentent comme un questionnement constant sur l'engagement face à la pensée bienséante. Il entreprend en 1971 une trilogie qui marquera l'essentiel de son œuvre et de sa renommée par leur absence affirmée d'objectivité et leur dénonciation du pouvoir en place. Chansons d'après guerre rend hommage aux chants de lutte comme support d'images insupportables de la misère, faisant naître une émotion pregnante. Pour Chers Bourreaux, il n'hésite pas à interviewer des bourreaux et des parents de suppliciés. Quant à Caudillo, c'est un portrait militant sujet à controverse. Pour l'auteur, "la manipulation des images tient de la recherche d'une expression nouvelle". Ses derniers films, fictions ou films de montage, sont autant de pamphlets sur la mémoire (Les Paradis perdus, Madrid, Octavia). Il évoque les paysans anarchistes massacrés dans sa fresque pour la télévision, Andalousie, un siècle de fascination. Parallèlement à sa carrière de cinéaste, Patino poursuit un travail d'enseignant qui marque de son empreinte son influence sur le cinéma espagnol.



FILMOGRAPHIE :
c

CAUDILLO
(1976)



























OCTAVIA
(2002)
c
1955 :
1960 :
1961 :
1962 :
1962 :
2006 :


1966 :


1967 :

1968 :


1968 :

1971 :

1973 :

1974 :

1980 :

1980 :

1982 :

1982 :

1983 :

1985 :


1987 :


1991 :


1996 :



2002 :


2004 :

2005 :

2005 :

2005 :

2008 :

2012 :
Courts métrages :
IMAGES SUR UN RETABLE (Imágenes sobre un retablo)
DIMANCHE SOIR (Tarde de domingo)
LA NEUVIÈME (El noveno)
IMAGES ET VERSETS DE NOËL (Imágenes y versos de la navidad)
TORERILLOS (Torerillos)
A LA SOMBRA DE LA ALHAMBRA


Longs métrages :
NEUF LETTRES À BERTA (Nueve cartas a Berta)
avec Emilio Gutierrez Caba, Mary Carrillo, Elsa Baeza, José Maria Resel, Y. Samarina

RINCONETE ET CORTADILLO (Rinconete y Cortadillo)

DE L'AMOUR ET D'AUTRES SENTIMENTS (Del amor y otras soledades)

avec Lucia Bose, Carlos Estrada, Maria Massip, Alfredo Mañas, Joaquin Jorda

PROMENADE À TRAVERS LES SIGNES DE MADRID (Paseo por los letreros de Madrid)

CHANSONS D'APRÈS GUERRE (Canciones para después de una guerra)

CHERS BOURREAUX (Queridísimos verdugos)

CAUDILLO (Caudillo)

RETABLE DE LA GUERRE CIVILE (Retablo de la Guerra Civil Española)

HOMME ET VILLE (Hombre y ciudad)

LA NAISSANCE D'UN NOUVEAU MONDE (El nacimiento de un nuevo mundo)

INQUISITION ET LIBERTÉ (Inquisición y libertad)

L'HORIZON IBÉRIQUE (El horizonte ibérico)

LES PARADIS PERDUS (Los paraísos perdidos)

avec Alfredo Landa, Ana Torrent, Francisco Rabal, Charo Lopez, Miguel Narros

MADRID (Madrid)
avec Rudiger Vogler, Veronia Forque, Luis Ciges, Maria Luisa Ponte, José Maria Pou

LA SÉDUCTION DU CHAOS (La seducción del caos)
avec Adolfo Marsillach, Kiti Manver, Lidia de Miguel, Juan Genoves, Rosalia Dans

ANDALOUSIE, UN SIÈCLE DE FASCINATION (Andalucía: un siglo de fascinación), pour la TV
El Grito del Sur, Casas Viejas, Les Yeux verts (Ojos Verdes), Le Jardin des Poètes
(El Jardin de los Poetas), Paradis (Paraisos), Desde lo mas hondo (en deux parties)


OCTAVIA (Octavia)
avec Miguel Angel Sola, Margarita Lozano, Paul Naschy, Blanca Oteya, Antonio San Juan

HOMMAGE À MADRID (Homenaje a Madrid)

CAPEA (Capea)

COUREURS DE FOND (Corredores de fondo)

FIESTA (Fiesta)

MIROIRS DANS LE BROUILLARD (Espejos en la niebla)

LIBERTÉ CHÉRIE (Libre te quiero)
 
Accueil > Sommaire P > Cinéastes d'Europe de l'Ouest > Contact