Darejan OMIRBAEV
 Réalisateur kazakh
Darejan ou Darezhan OMIRBAEV est né à Uyuk (Kazakhstan), le 15 mars 1958.
Il fait des études de mathématiques appliquées à Alma-Ata et en sort diplômé en 1980. Il s'oriente néanmoins vers le cinéma et entre au VGIK de Moscou en 1983. Il obtient le diplôme de réalisation quatre ans plus tard. Critique dans la revue Novy Film, il signe un premier court métrage, Childe, remarqué. Son premier long métrage, Kairat, est primé à Locarno, Nantes et Strasbourg. Ce constat désespéré d'un amour impossible décrit une société sans perspectives entre étudiants réduits à des tâches alimentaires. Le cinéma d'Omirbaev utilise un langage minimaliste pour capter par ses atmosphères réalistes et poétiques de la société kazakhe. Kardiogramme se signale par l'étendue de ses paysages désolés et par l'émouvante présence du petit Jassoulan Assaoulov, garçonnet d'une dizaine d'années atteint d'une maladie cardiaque. Tueurs à gages retrace avec lucidité, pessimisme mais humour la plongée aux enfers d'un chaufeur d'Almaty. La Route, road-movie comme son nom l'indique, décrit la réalité sociale kazakh à travers le voyage d'un grand escogriffe se rendant au chevet de sa mère. Shuga propose, à travers la décision d'une Anna Karénine kazakh de plaquer sa famille pour suivre un riche oisif, un curieux et percutant portrait de ce pays depuis peu indépendant partagé entre ruralité et modernisme. Après Tolstoï, c'est Dostoievski qui inspire The Student, adapté de Crime et Châtiment. Omirbaev est devenu en quelques films la figure de proue du cinéma kazakh.



FILMOGRAPHIE :

KARDIOGRAMME
(1995)
1988 :

1991 :


1995 :


1998 :


2001 :


2006 :

2007 :


2011 :
CHILDE (Iyul), court métrage

KAIRAT (Kayrat)
avec Talgat Assetov, Kirat Makhmedov, Baljan Bissembekova, Indira Jeksembaeva

KARDIOGRAMME (Cardiogramma)
avec Jassoulan Assaoulov, Gulnara Dudmatova, Saoule Toktybaeva, Altynai Tattybekova

TUEURS À GAGES (Killer)
avec Talgat Assetov, Roksana Abouova

LA ROUTE (Jol)
avec Saoule Totkibaeva, Ainour Tourgambaeva, Djamshed Usmonov

PARLE LUI (Digital sam im Sam Saek : talk to her), partie About Love

CHOUGA (Shuga)
avec Aidos Sagatov, Alnur Turgambayeva, Aindur Sapargali, Jassoulan Assadunov

L'ÉTUDIANT (Student)
avec Nurlan Bajtasov, Edige Bolysbaev, Olga Korotko, Erkebulan Almanov, Asel Sagatova
 
Accueil > Sommaire O > Cinéastes d'Europe de l'Est > Contact