Georges NASSER
 Réalisateur libanais
Georges NASSER est né à Tripoli (Liban), en 1927.
Il fait des études d'architecture à l'université de Chicago qu'il abandonne pour suivre des cours de cinéma à l'université de Californie (UCLA). Diplômé, il rentre au Liban et signe Vers l'Inconnu, l'histoire d'une famille pauvre dont le père décide de tenter sa chance au Brésil. Après le relatif succès de ce premier film présenté au festival de Cannes, il tente d'internationaliser sa carrière avec Le Petit Étranger, tourné en Français mais le film est un échec en raison de sa faiblesse technique et ne sera jamais projeté dans son pays. Nasser doit se contenter de documentaires de commandes à vocation industrielle ou touristique (L'Artisanat libanais). Son troisième film On demande un Homme est perturbé par le déclenchement de la guerre civile au Liban en 1975. Victime de la médiocrité du cinéma libanais des années 60, Nasser (parfois orthographié Nasr) en demeure une des personnalités fortes par son désir de se démarquer du modèle égyptien et son approche documentaire dans ses fictions. Il ouvrira la voie à des cinéastes comme Maroun Bagdadi et Randa Chahal Sabbag.



FILMOGRAPHIE :

VERS L'INCONNU
(1956)
1956 :


1962 :


1975 :

1977 :
VERS L'INCONNU (Ila Ayn)
avec Nouzhat Younes, Koumir Nader, Chakib Khoury, Laury Azar, Raouf El-Rawi

LE PETIT ÉTRANGER (Al Gharib al saghir)
avec Vasso Gabriel, Chahuib Kouri, Lara Larnier, Laury Azar, Suzette Stellweb

ON DEMANDE UN HOMME (Al Matloub Rajol Wahed)

L'ARTISANAT LIBANAIS, documentaire
 
Accueil > Sommaire N > Cinéastes asiatiques > Contact