Jeanne MOREAU
 Actrice et réalisatrice française
Jeanne MOREAU est née à Paris, le 23 janvier 1928.
D'un père hôtelier et d'une mère danseuse, d'origine anglaise, elle se passionne très tôt pour le théâtre. Elle suit les cours de Denis d'Inès et entre à la comédie française. Elle interprète les grands rôles du répertoire ainsi que la création des Caves du Vatican de Gide, Le Prince de Hambourg de Kleist. Elle débute au cinéma avec Dernier Amour de Stelli et Meurtres de Pottier aux côtés de Fernandel. Moreau, par la modernité de son jeu séduit autant les grands réalisateurs classiques (Becker pour Touchez pas au Grisbi, Dréville pour La Reine Margot, Grangier pour Gas-Oil) que les jeunes réalisateurs plus ou moins proche de la Nouvelle Vague (Malle avec Les Amants, Ascenseur pour l'Échafaud, Le Feu-follet et Viva Maria, Peter Brook avec Moderato Cantabile d'après M. Duras, Truffaut avec Jules et Jim ou La Mariée était en noir, Demy avec La Baie des Anges, Jean-Louis Richard, son premier mari avec Le Corps de Diane et Mata-Hari, agent X21). Elle poursuit une brillante carrière internationale dominée par Orson Welles qui la considère comme la meilleure actrice du monde (Falstaff, Une Histoire immortelle), Luis Buñuel (Le Journal d'une Femme de Chambre), Joseph Losey (Monsieur Klein). Elle signe deux réalisations personnelles : Lumière, portrait de quatre actrices et L'Adolescente, récit autobiographique évoquant les vacances d'une petite fille avant la deuxième guerre mondiale. Jeanne Moreau s'y montre touchante mais ne persévère pas, poursuivant sa marche triomphale comme actrice (Les Valseuses de Blier, Mon nom est Victor de Jacques).



FILMOGRAPHIE :

L'ADOLESCENTE
(1978)
1975 :


1978 :
LUMIÈRE
avec Francine Racette, Jeanne Moreau, Jacques Spiesser, Francis Huster

L'ADOLESCENTE
avec Simone Signoret, Laetitia Chauveau, Edith Clever, Jacques Weber, Francis Huster
 
Accueil > Sommaire M > Cinéastes français > Contact