Nadir MOKNÈCHE
 Réalisateur algérien

Nadir MOKNÈCHE est né à Paris, en 1965.
Il passe son enfance et son adolescence en Algérie avant de se rendre en France où il passe son bac et entreprend des études de droit. Il séjourne plusieurs années à Londres et revient en France où il suit les cours d'art dramatique de Nicole Mérouse au Théâtre National de Chaillot et d'Ariane Mnouchkine au Théâtre du Soleil. Il tourne des petits films en super 8, se rend à New York pour suivre des études de sociologie et réalisent deux courts métrages, Jardin et Hanifa. C'est en Tunisie qu'il tourne son premier long métrage, Le Harem de Madame Ousmane qui analyse les événements d'Algérie en 1993, montrant un pays en crise gangréné par le terrorisme. Le film bénéficie de la présence de Carmen Maura dans un rôle surprenant. Par le biais de son actrice fétiche, Biyouna, il rend hommage à l'humour parfois cruel et réaliste du peuple algérien. Viva Laldjérie est un beau portrait de sa ville natale qui brise plusieurs tabous. Cette balade nocturne de trois femmes volontaires dans un pays meurtri obtient un gros succès international. Délice Paloma, à nouveau interprété par Biyouna dans un rôle de bienfaitrice combinarde et peu scrupuleuse et sa jeune protégée qui va relever le flambeau en usant de ses charmes, qui sont grands est un film d'apparence légère qui permet de faire passer des sujets aussi graves que la survie du petit peuple en Algérie. Figure de proue d'une nouvelle vague de la deuxième génération d'algériens vivant en Europe, Moknèche livre un cinéma enchanteur sous forme de chroniques qui appellent à la résistance populaire.



FILMOGRAPHIE :

DÉLICE PALOMA
(2006)
1995 :

1996 :

2000 :


2003 :


2006 :


2012 :


2017 :
JARDIN, court métrage

HANIFA, court métrage

LE HAREM DE MADAME OUSMANE
avec Carmen Maura, Nadia Kaci, Biyouna, Atmen Kelif, Myriam Amarouchene, Linda Slimani

VIVA LALDJÉRIE
avec Biyouna, Lubna Azabal, Nadia Kaci, Jalil Naciri, Serge Avedikian, Florence Giorgetti

DÉLICE PALOMA
avec Biyouna, Nadia Kaci, Aylin Prandi, Daniel Lundh, Fadila Ouabdesselam

GOODBYE MOROCCO
avec Lubna Azabal, Radivoje Bukvic, Faouzi Bensaïdi, Grégory Gadebois, Anne Coesens

LOLA PATER
avec Fanny Ardant, Tewfik Jallab, Nadia Kaci, Lucie Debay, Véronique Dumont
 
Accueil > Sommaire M > Cinéastes africains > Contact