Vatroslav MIMICA
 Réalisateur yougoslave (croate)
Vatroslav MIMICA est né à Omis (Croatie), le 25 juin 1923.
Né dans unn petit port médiéval de Dalmatie, il s'inspirera de ce décor dans son œuvre. Installé à Zagreb, il suit des études de médecine, s'inscrit au mouvement antifactiste pendant la guerre et rejoint l'armée partisane de libération où il sert dans le service médical. Il s'oriente vers le cinéma et devient en 1949 le directeur général de Jadran, la compagnie de production de Croatie. Instatisfait, il construit lui-même son premier film, Dans la tempête avant de s'orienter vers l'animation. Co-fondateur avec Dusan Vukotic de la célèbre école de Zagreb, Miimica propose des courts métrages dans un style mordant, ironique et original (L'Épouvantail, Seul, L'Inspecteur rentre chez lui, L'Œuf, Le Photographe). Esprit indépendant, il va influencer tout le cinéma d'animation de l'est, de Borowcyk et Lenica en Pologne, à Dargay en Hongrie en passant par Skajmaker en Tchécoslovaquie et Popesco-Gopo en Roumanie, sans oublier les pilliers de l'animation en Yougoslavie (Aleksandar Marks, Zlatko Bourek, Vladimir Jutrisa). Il revient au cinéma traditionnel avec des films qui allient le réalisme le plus minutieux à un univers fantastique et insolite. Ainsi Suleiman le Conquérant, tourné en Italie, Prométhée de l'Île de Visevica, prenant le prétexte d'une commémoration de partisans dans une île pour faire revivre le mythe antique, Lundi ou Mardi, projections oniriques du traumatisme de la guerre dans le monde actuel, Kaya je te tuerai, filmé dans les milieux de son enfance, Anno Domini 1573, évocation d'une révolte paysanne croate, en dépit de concessions pour éviter la censure, dénotent d'un esprit critique et libertaire. Ses derniers films traduisent un retour à la nature et à la vie (Dogadaj). Il cesse toute activité après 1982 mais son influence reste énorme sur l'évolution du cinéma slave.



FILMOGRAPHIE :


L'INSPECTEUR
RENTRE CHEZ LUI

(1959)



























PROMÉTHÉE
DE L'ÎLE DE VISEVICA

(1965)
C
1957 :
1958 :
1958 :
1959 :
1959 :
1959 :
1960 :
1962 :
1963 :
1963 :
1963 :
1966 :
1970 :
1971 :


1952 :


1955 :


1961 :


1965 :


1966 :


1967 :


1969 :


1970 :


1972 :


1975 :


1978 :


1982 :
Courts métrages :
COWBOY JIMMY
HAPPY END
SEUL (Samac)
LE PHOTOGRAPHE (Kod fotografa)
L'ŒUF (Jage)
L'INSPECTEUR RENTRE CHEZ LUI (Inspektor se vratio kuci)
PERPETUUM MOBILE LTD
LE TÉLÉPHONE (Telefon)
ZENIDBA GOSPODINA MARCIPANA
PETITE CHRONIQUE (Mala Hronika)
LES TYPHIQUES (Tifusari)
LA MOUCHE (Muha
), coréalisation Aleksandar Marks, Vladimir Jutrisa
LE POMPIER (Vatrogasci)
LE NŒUD (Cvor)


Longs métrages :
DANS LA TEMPÊTE (U Oluji)
avec Veljko Bulajic, Ljubomir Didic, Dragomir Felba, Dragica Malic, Mia Oremovic

LE JUBILÉ DE MONSIEUR IKLE (Jubilej gospodina Ikla)
avec Antun Nalis, Lila Anders, Asja Kisic, August Cilic, Nela Erzisnik, M. Presecki

SULEIMAN LE CONQUÉRANT (Solimano il conquistatore)
avec Edmund Purdom, Giorgia Moll, Evi Maltagliati, Raf Baldassare, Alberto Farnese

PROMÉTHÉE DE L'ÎLE DE VISEVICA (Prometej s otoka Visevice)
avec Dina Rutic, Dragomir Felba, P. Vujisic, Vedrana Bancic, Slobodan Dimitrijevic

LUNDI OU MARDI (Ponedeljak ili utorak)
avec Slobodan Dimitrijevic, Srdjan Mimica, Zoran Konstantinovic, Rudolf Kukic

KAYA, JE TE TUERAI (Kaja, bit cu te !)
avec Zaim Muzaferija, Ugljesa Kojadinovic, Jolanda Djacic, Antun Nalis, H. Cokic

L'ÉVÉNEMENT (Dogadjaj)
avec Pavle Vujisic, Boris Dvornik, Srdjan Mimica, Marina Nemet, Bara Stepanic

HRANJENIK
avec Boris Festini, Tatjana Beljakova, Zvonimir Crnko, Fabijan Sovagovic

MAKEDONSKIOT DEL OD PEKOLOT
avec Pavle Vujisic, Darko Damevski, Milena Dravic, Fabijan Sovagovic, Ilija Milcin

ANNO DOMINI 1573 (Slejacka buna 1573)
avec Fabijan Sovagovic, Zdenka Hersak, Ljerka Borosa, Zvonimir Crnko, P. Vujisic

DERNIÈRE MISSION DE DÉMOLITION (Posljednji podvig diverzanta Oblaka)
avec Pavle Vujisic, Slavica Jukic, Miki Manojlovic, Ratko Buljan, Marina Nemet

LA VENGEANCE DU FAUCON (Banovic Strahinja)
avec Franco Nero, Dragan Nikolic, Sanja Vejnovic, Gerd Froebe, Rade Serbedzija
 
Accueil > Sommaire M > Cinéastes d'Europe de l'Est > Contact