Dariush MEHRJUI
 Réalisateur et producteur iranien
Dariush MEHRJUI est né à Téhéran, le 18 décembre 1939.
Il se rend aux Etats-Unis au début des années soixante pour faire des études de philosophie et de cinéma à l'université californienne de Los Angeles (UCLA). Diplômé en 1963, il signe l'année suivante son premier film, Diamant 33, un polar à la manière des James Bond. Réputé intellectuel, il s'inspire de la littérature arabe et du théâtre iranien pour livrer des films qui font connaître le cinéma de son pays sous le régime du Shah, composé essentiellement de drames ruraux et de mélodrames sociaux. La Vache est une chronique villageoise où un paysan n'ayant pour seul bien que le bovin cité en titre perd son statut social lorsque l'animal disparaît. Ce drame sombre donne naissance à une nouvelle vague saluée dans tous les festivals par des œuvres comme Le Postier, inspiré de Woyzeck de Büchner qui aborde le tabou de l'impuissance, Monsieur Halou qui relate les amours d'un provincial naïf pour une prostituée, Le Cycle qui décrit une faune de marginaux qui vivent du don du sang. Ce dernier film connaît de gros problèmes avec la censure et place le cinéaste en quarantaine pendant plusieurs années. Après la révolution de Khomeini en 1979, Mehrjui redémarre sa carrière avec L'École où nous sommes allés et s'attache à décrire les grands mouvements sociaux. Les Locataires évoque la crise immobilière à Téhéran à travers l'effondrement d'un immeuble résidentiel. Hamoun se déroule dans les milieux artistiques et intellectuels à travers un couple composé d'un chef d'entreprise et d'une artiste-peintre. Sara est une adaptation de Maison de Poupée d'Ibsen et Pari d'un best-seller de Salinger. Rester (Behmani) est un virulent plaidoyer sur la condition des femmes séquestrées et contraintes. Leila dénonce la polygamie. Le Poirier décrit le retour au pays d'un écrivain. Les Invités de Maman est une comédie réunissant des personnages excentriques autour d'un repas familial. Très influent sur le cinéma iranien, Mehrjui est récompensé un peu partout dans le monde.



FILMOGRAPHIE :

LEILA
(1996)

























SANTOURI
(2007)
1966 :


1969 :


1971 :


1972 :


1975 :


1980 :


1983 :

1986 :


1988 :


1990 :


1991 :


1993 :


1995 :


1996 :


1998 :


2000 :


2000 :



2002 :


2004 :


2006 :

2007 :
DIAMANT 33 (Almaas 33)
avec Reza Fazeli, Nersi Korkia, Zackaria Hashemi, Nancy Kovack

LA VACHE (Gäv)
avec Ezzatollah Entezami, Ali Nassarian, Jamshid Mashayekhi, Khosrow Shojazadeh

LE POSTIER (Postchi)
avec Ali Nassirian, Ezzatolah Entezami, Jaleh Sam, Bahman Fersi, Ahmad Reza Ahmadi

MONSIEUR HALLOU ou MONSIEUR LE NAÏF (Aghaye Hallou)
avec Ezzatolah Entezami, Fakhri Khorvash, Ali Nassirian

LE CYCLE (Daryereh mina)
avec Saeed Kangarani, Ezzatolah Entezami, Bahman Fersi, Esmail Mohammadi, Fourouzan

L'ÉCOLE OÙ NOUS SOMMES ALLÉS (Hayate Poshti Madreseye Abd-e-Afagh)
avec Ali Nassirian, Ezzatola Entezami, Amrollah Saberi, Ghassem Seif

VOYAGE AU PAYS DE RIMBAUD, documentaire

LES LOCATAIRES (Ejareh-Neshinha)
avec Ezzatollah Entezami, Akbar Abdi, Hamideh Kheirabadi, Hossein Sarshar, Reza Roygari

SHIRAK (Shirak)
avec Ezzatolah Entezami, Farzaneh Kaboli, Mehri Assadi

HAMOUN (Hamoun)
avec Khosro Shakibai, Bita Farrahi, Ezzatollah Entezami

LA DAME (Baanoo)
avec Bita Farahi, Ezzatolah Entezami, Mahmoud Kalari, Khosro Shakibai, Gohar Kheirandish

SARA (Sara)
avec Niki Karimi, Yasman Malek-Nasr, Khostor Shakibai, Amin Tarokh

PARI (Pari)
avec Niki Karimi, Khosro Shakibai, Ali Mossafa, Mohammad Reza Sharifinia, Tooran Mehrzad

LEILA (Leila)
avec Leila Hatami, Ali Mosaffa, Jamileh Sheikhi, Mohammad Reza Sharifinia, Tooran Mehrzad

LE POIRIER (Derakhte Golabi)
avec Golshifteh Farahani, Homayoun Ershadi, Mohamad Reza Shaban-Noori, Nematollah Gorji

THE MIX (The Mix)
avec Khosro Shakibai, Negar Forozandeh, Mohammad Reza Sharifinia, Leila Hatami

LES CONTES DE KISH (Tales of an Island), coréalisation Mohsen Makhmalbaf, Bahram Beyzai
partie Ma Cousine est perdue (Dokhtar Daï gom shode)
avec Khosro Shakibai, Ali Mosaffa, Negar Forozandeh, Mohammad Reza Sharifinia

RESTER (Bemani)
avec Neda Aghaei, Masoumeh Bakhshi, Shadi Heydari

LES INVITÉS DE MAMAN (Mehman-e Maman)
avec Golab Adineh, Hassan Pourshirazi, Amin Hayaï, Parsa Pirouzfar, Farideh Sepah-Mansour

FERESHTE VA FARSH, court métrage

SANTOURI ou THE MUSIC MAN (Santoori)
avec Bharam Radan, Golshifteh Farahani, Masoud Rayegany, Roya Taymourian
 
Accueil > Sommaire M > Cinéastes asiatiques > Contact