Louis LUMIÈRE
 Inventeur et réalisateur français
Louis LUMIÈRE est né à Besançon, le 5 octobre 1864.
Fils de photographe, il devient avec son frère Auguste, l'inventeur de nombreux procédés photographiques et se retrouve bientôt à la tête d'un véritable empire industriel. Intéressé par le Kinéscope d'Edison, il parvient à parfaire le principe en y adaptant un pied de biche de machine à coudre. La projection cinématographique était née et la première représentation a lieu au Grand-Café, le 29 décembre 1895. Il tourne lui-même une soixantaine de films documentaires, véritable témoignages de la fin du XIXe siècle. Il supervise 2 000 films tournés dans le monde entier. N'ayant vu que l'intérêt documentaire de son invention, il délaisse le cinéma après 1900 pour se consacrer à la photographie (en couleurs !). Pourtant l'utilisation de l'angle d'or (la meilleure prise de vue pour témoigner d'un événement d'un point fixe) dès L'Arrivée d'un train à La Ciotat, l'écriture du premier scénario comique avec L'Arroseur arrosé, l'exploitation du premier "camescope" dans Le Déjeuner de Bébé, la première retransmission d'un événement royal avec Le Jubilé de la Reine Victoria et la première reconstitution historique avec L'Assassinat du duc de Guise permettent de considérer Louis Lumière comme le premier cinéaste au monde.
Louis Lumière est décédé à Paris, le 6 juin 1948.



FILMOGRAPHIE :

L'ARRIVÉE
D'UN TRAIN EN GARE
DE LA CIOTAT

(1895)
1895 :








1896 :



1897 :








1898 :
LA SORTIE DES USINES LUMIÈRE
L'ARRIVÉE D'UN TRAIN EN GARE DE LA CIOTAT
L'ARROSEUR ARROSÉ
LA SORTIE DU PORT
LA PARTIE DE CARTES
LE DÉJEUNER DE BÉBÉ
LE PETIT FRÈRE ET LA PETITE SŒUR
LE FAUX CUL-DE-JATTE

L'AMOUREUX DANS LE SAC
POURSUITE SUR LES TOITS
LE MARCHAND DE MARRONS

LA PASSION D'HORITZ
LE JUBILÉ DE LA REINE VICTORIA
FÉLIX FAURE EN RUSSIE
FAUST
LES DERNIÈRES CARTOUCHES
L'ASSASSINAT DU DUC DE GUISE
LE CHÂTEAU HANTÉ
ACCIDENT D'AUTOMOBILE

BARBE-BLEUE
 
Accueil > Sommaire L > Cinéastes français > Contact