Claude LANZMANN
 Réalisateur et producteur français
Claude LANZMANN est né à Paris, le 27 novembre 1925.
Fils d'un décorateur et d'une antiquaire, immigrés juifs d'Europe de l'Est, il fuit avec sa famille les persécutions. En 1940, son père, entré dans la Résistance, emmène en Auvergne ses trois enfants, Claude, Jacques (le futur parolier de Jacques Dutronc) et Évelyne (actrice de théâtre sous le nom d'Évelyne Rey). Claude participe à la lutte clandestine dans les maquis d'Auvergne et du Cantal. Il étudie, après la guerre la philosophie, obtient le diplôme des études supérieures et devient journaliste aux Temps Modernes dont Sartre et Beauvoir lui confie la direction jusqu'en 1970. Il poursuit son engagement auprès de Simone de Beauvoir et participe à des actions anti-colonialistes en Indochine et en Algérie. Il aborde pour la première fois le cinéma en participant au scénario d'Élise ou la vraie vie de Michel Drach, d'après Claire Etcherelli. À partir de 1972, Lanzmann va se faire le cinéaste de la mémoire du peuple juif et présente le polémiste Pourquoi Israel. Il travaille ensuite pendant douze ans sur Shoah, une fresque enquête monumentale sur les pogroms et la déportation. Tsahal (enquête et réflexion sur l'armée israélienne) et Un Vivant qui passe (un entretien avec Maurice Rossel, délégué de la Croix Rouge à Auschwitz) poursuivent cette lourde tâche de mémoire. Sa dernière œuvre, Sobibor 14 octobre 1943, 16 heures est un documentaire sur la révolte des prisonniers dans un champ d'extermination avec des témoins directs dont Yehuda Lerner.



FILMOGRAPHIE :

SHOAH
(1985)
1972 :

1985 :

1994 :

1997 :

2001 :

2008 :

2010 :

2013 :

2017 :
POURQUOI ISRAÊL

SHOAH

TSAHAL

UN VIVANT QUI PASSE

SOBIBOR, 14 OCTOBRE 1943, 16 HEURES

LIGHTS AND SHADOWS
, court métrage

LE RAPPORT KARSKI, pour la TV

LE DERNIER DES INJUSTES

NAPALM
, documentaire
 
Accueil > Sommaire L > Cinéastes français > Contact