Jan KADAR
 Réalisateur tchécoslovaque (slovaque d'origine hongroise)
Jan KADAR est né à Budapest, le 1er avril 1918.
Fils de déportés hongrois (ses parents et sa sour sont morts à Auschwitz), il est lui même interné dans un camp de travail par les nazis alors qu'il suit des études de cinéma à Bratislava. Après la guerre, il s'associe à Elmar Klos pour signer de remarquables documentaires. Ensemble, ils signent Katya qui annonce une longue série de films désabusés et poignants sur la situation de la Tchécoslovaquie après-guerre. Leur carrière culmine avec L'Accusé, une vive attaque contre le système judiciaire et le pathétique Le Miroir aux Alouettes, un drame de guerre qui obtient l'oscar du meilleur film étranger à Hollywood. Kadar entreprend seul la réalisation d'Adrift mais l'intervention soviétique de 1968 interrompt le tournage. Kadar se réfugie aux États-Unis où il signe une entrée remarquée avec The Angel Levine qui décrit l'affrontement complice d'un juif (Zero Mostel) et d'un black (Harry Bellafonte). Cependant, incapable de s'adapter au système de production américain, il ne signe plus que l'anodin Les Mensonges que mon père me contait et termine sa carrière à la télévision (The Blue Hotel d'après Stephen Crane, Freedom Road). Par la force de sa mise en scène, les innovations techniques et le contenu critique de ses films, Kadar a inscrit son nom parmi les meilleurs représentants du cinéma tchèque.
Jan Kadar est décédé à Los Angeles, le 1er juin 1979.



FILMOGRAPHIE :

LE MIROIR
AUX ALOUETTES

(1965)


















THE ANGEL LEVINE
(1970)
1946 :

1946 :

1950 :


1952 :


1954 :


1956 :

1957 :


1958 :


1960 :

1963 :


1964 :


1965 :


1968 :


1970 :


1975 :


1977 :


1978 :


1978 :
LA VIE SURGIT DES RUINES (Na troskach vyrasta zivot), documentaire

SU OSOBNE ZODPOVEDNI

KATYA (Katka)
avec Bozena Obrova, Julius Pantik, Frantisek Dibarbora, Hana Sarvasova, J. Kroner

UNOS (Unos), coréalisation Elmar Klos
avec Jiri Dohnal, Ladislav Pesek, Jaroslav Mares, Antonin Klimsa, Eduard Dubsky

MUSIQUE SUR MARS (Hudba z Marsu), coréalisation Elmar Klos
avec Jaroslav Marvan, Oldrich Novy, Josef Bek, Lubomir Lipsky, Karel Effa

SPARTAKIADA, documentaire coréalisation Martin Fric

LA MAISON DU TERMINUS (Tam na Konecne), coréalisation Elmar Klos
avec Marie Brozova, Vladimir Raz, Hana Hegerova, Radovan Lukavsky, V. Hlavaty

TROIS SOUHAITS (Tri Prani), coréalisation Elmar Klos
avec Rade Markovic, Tatjana Beljakova, Bohus Zahorsky, Vlastimil Brodsky

LA LANTERNE MAGIQUE n° 2 (laterna magika II), film collectif

LA MORT S'APPELLE ENGELCHEN (Smrt si rika Engelchen), coréal. Elmar Klos
avec Jan Kacer, Eva Polakova, Martin Ruzek, Blazena Holisova, Otto Lackovic

L'ACCUSÉ (Obzalovany), coréalisation Elmar Klos
avec Jaroslav Blazek, Jiri Menzel, Vlado Müller, Josef Somr, Eva Polakova

LE MIROIR AUX ALOUETTES (Obchod na Korze), coréalisation Elmar Klos
avec Jozef Kroner, Ida Kaminska, Hana Slivkova, Martin Holly, Adam Matejka

ADRIFT (Adrift / Touha zvana Anada)
avec Milena Dravic, Rade Markovic, Paula Pritchett, Jozef Kroner, Janko Boldis

THE ANGEL LEVINE (The Angel Levine)
avec Zero Mostel, Harry Belafonte, Ida Kamiska, Milo O'Shea, E.Wallach, G. Foster

LES MENSONGES QUE MON PÈRE ME CONTAIT (Lies my Father told me)
avec Yossi Yadin, Len Birman, Marilyn Lightsone, Jeff Lynas, Ted Allan

BLUE HOTEL (The Blue Hotel), pour la TV
avec David Warner, Rex Everhart, James Keach, John Bottoms, Red Sutton

L'AUTRE CÔTÉ DE L'ENFER (The Other Side of Hell), pour la TV
avec Alan Arkin, Roger E. Mosley, Seamon Glass, Morgan Woodward, Shay Duffin

FREEDOM ROAD ou LA ROUTE DE LA LIBERTÉ (Freedom Road), pour la TV
avec Muhammad Ali, Kris Kristofferson, Ron O'Neal, Edward Herrmann, O. Davis
 
Accueil > Sommaire K > Cinéastes d'Europe de l'Est > Contact