Jean JABELY
 Réalisateur et scénariste français
Jean JABELY est né à Paris, le 3 avril 1921.
Fils d'un directeur de production, il rejoint dès 1939 les ateliers de Paul Grimault. Il travaille ainsi avec le maître français du dessin animé sur Le Voleur de paratonnerres. Après la deuxième guerre mondiale, il signe quelques courts métrages d'animation réussis comme Teuf-Teuf, Napoléon raconté par un vieux soldat, Ballade chromo ou Elle et lui. Il produit et signe également quelques documentaires. En 1960, il réalise les épisodes animés de liaison dans le film à sketchs La Française et l'Amour de Boisrond, Clair, Verneuil, Christian-Jaque, Decoin, Delannoy et Le Chanois. Curieusement, il va mener une carrière parallèle de scénariste et de réalisateur de comédies érotiques du plus bas étage. Il travaille notamment avec Jean Luret sur le stupide Adam et Ève et avec Joël Santoni sur le séduisant mais assez gnangnan Ils sont grands ces petits. Si sa version de Miss Shumway jette un sort baptisée Une blonde comme ça d'après James Hadley Chase peut encore tenir la route, que dire de Piège Blond, polar nunuche avec Georges Rivière et Marie-France Boyer, La Peau de l'Ours n'est pas à vendre, défilé de scènes grivoises même pas drôles et surtout le lamentable Les Gauloises blondes où des spécialistes de cinéma bis reconstituent un Lutèce d'opérette dans lequel des Gauloises sèment la perturbation dans les rangs romains ? Comme exemple de bon goût et de finesse, le centurion incarné par Gérard Hernandez s'appelle Cunnilingus tandis que Roger Carrel et Pierre Tornade (les voix d'Astérix et Obélix) sont réduits à de sinistres pantalonnades, Carrel inventant la tour Eiffel et Tornade l'élection du maire de Paris. Jabely va faire un pas de plus dans le porno avec Vénus qu'il signe Peter Ollison. Mieux vaut retenir l'honnête artisan de Minoïe, un long métrage d'animation qui relate la guerre entre deux îles du Pacifique, l'une au charme anarchique et l'autre gouvernée par un tyran sanguinaire.



FILMOGRAPHIE :
c

LES GAULOISES BLONDES
(1988)
c
1947 :
1950 :
1952 :
1955 :
1956 :
1957 :
1958 :
1959 :
1965 :
1971 :
1972 :


1960 :

1962 :


1970 :


1981 :

1984 :


1987 :


1988 :
Courts métrages :
RENDEZ-VOUS TYROLIEN, documentaire
TEUF-TEUF, animation
FAR-WEST, RIEN DE NOUVEAU, documentaire
BALLADE CHROMO, animation
NAPOLÉON RACONTÉ PAR UN VIEUX SOLDAT, animation
DE SABLE ET DE FEU, documentaire
BANG BANG, documentaire
ELLE ET LUI, animation
UN AUTRE MONDE, documentaire
LE PETIT ZIZI, animation
IMAGES POUR BACH, animation

Longs métrages :
LA FRANÇAISE ET L'AMOUR, insert d'animations entre deux sketchs

UNE BLONDE COMME ÇA ou MISS SHUMWAY JETTE UN SORT
avec Tania Béryl, Robert Manuel, Harold Kay, René Lefèvre, Noël Rocquevert

PIÈGE BLOND
avec Marie-France Boyer, Georges Rivière, Aude Olivier, Annie Monnier, Paul Labbey

MINOÏE, film d'animation, coréalisation Philippe Landrot

VÉNUS, pseudonyme Peter Ollison
avec Odile Michel, Nadège Clair, Philippe Klébe"rt, Jean Gaven, Florence Guérin

LA PEAU DE L'OURS N'EST PAS À VENDRE
avec Michel Michelis, Florence Guérin, Laurence Doulens, Gilles Biot, Sylvie Novak

LES GAULOISES BLONDES
avec Sylvaine Charlet, Pierre Tornade, Gérard Hernandez, Roger Carel, Myriam Salvodi
 
Accueil > Sommaire IJ > Cinéastes français > Contact