Marie-Louise IRIBE
 Réalisatrice et actrice française
Marie-Louise IRIBE est née à Paris, le 29 novembre 1894.
De son vrai nom Pauline Marie Louise Lavoisot, elle est découverte à l'âge de 18 ans par René Le Somptier qui en fait son héroïne de Fleur fanée, cour aimé que suivent Le temps des Cerises et Le Pont des Enfers. Elle devient une des interprètes favorites de Jacques Feyder qui lui offre le rôle de Tanit-Zerga dans L'Atlantide. Elle obtient également le premier rôle de Marquitta de Jean Renoir. En 1927, elle s'associe au réalisateur-acteur Henri Debain dont elle supervise Chantage avec Huguette Duflos. L'année suivante, elle est l'héroïne de Hara-Kiri aux côtés de Constant Rémy. Debain tombe malade avant la fin du tournage et Marie-Louise Iribe termine le film. Au début du parlant, elle adapte Le Roi des Aulnes de Goethe avec en vedette le cowboy Joe Hamman. Ce film lyrique obtient un gros succès et Iribe en assure également la version allemande. De santé fragile, elle s'éteint à l'âge de 39 ans en retombant dans un injuste anonymat. Son œuvre (presque) unique mérite pourtant d'être à nouveau considérée.
Marie-Louise Iribe est décédée à Paris, le 12 avril 1934.



FILMOGRAPHIE :

HARA-KIRI
(1928)
1928 :


1930 :


1930 :
HARA-KIRI, coréalisation Henri Debain
avec Marie-Louise Iribe, Constant Rémy, André Berley, Mlle Dao, Lia Szi-yen

LE ROI DES AULNES
avec Joe Hamman, Marie Costes, André Michaud, Rosa Bertens, Otto Gebühr

LE ROI DES AULNES (Der Erlkönig), coréalisation Peter Paul Brauer
avec Joe Hamman, Marie Costes, Otto Gebühr, Rosa Bertens, André Michaud
 
Accueil > Sommaire IJ > Cinéastes français > Contact