Todd HAYNES
 Réalisateur américain
Todd HAYNES est né à New York, le 2 janvier 1961.
Il signe dès l'âge de 17 ans plusieurs courts-métrages. Il se fait remarquer par un film d'animation avec des poupées Barbie. Avec l'appui du Sundance Institute qui a décerné son grand prix à Poison, adapté librement de Jean Genet, il signe Safe, œuvre d'un grand pessimisme et critique sur la nouvelle paranoïa américaine face aux agressions du quotidien (diététique et hygiène). Cinéaste indépendant et homosexuel (il le revendique haut et fort), Haynes exprime les préoccupations modernes dans un univers désabusé qui mêle sexe, folie et mort. Velvet Goldmine, portrait imaginaire mais représentatif d'une star du rock montre toute sa désespérance, d'où le rejet public de ses premières œuvres. C'est Loin du Paradis qui va véritablement lancer sa carrière. Ce portrait de mère de famille découvrant l'homosexualité de son mari retrouve l'intensité des grands mélodrames de Sirk et Borzage.



FILMOGRAPHIE :

VELVET GOLDMINE
(1997)
1987 :

1991 :


1993 :


1994 :


1997 :


2002 :


2004 :

2007 :


2015 :


2017 :
SUPERSTAR : THE KAREN CARPENTER STORY, court métrage

POISON (Poison)
avec Larry Maxwell, Edith Meeks, Susan Norman, Rob LaBelle, Anne Giotta, Buck Smith

DOTTIE GETS SPANKED, court métrage
avec Barbara Garrick, Evan Bonifant

SAFE (Safe)
avec Julianne Moore, Xander Berkeley, Julie Burgess, Dean North

VELVET GOLDMINE (Velvet Goldmine)
avec Ewan McGregor, Jonathan Rhys Meyers, Toni Collette, Christian Bale, E. Woolf

LOIN DU PARADIS (Far from Heaven)
avec Julianne Moore, Dennis Quaid, Dennis Haysbert, Viola Davis, Patricia Clarkson

CORPORATE GHOST, documentaire collectif sur Sonic Youth

I'M NOT THERE (I'm not there)
avec Christian Bale, Cate Blanchett, Marcus Carl Franklin, Richard Gere, Heath Ledger

CAROL (Carol)
avec Cate Blanchett, Rooney Mara, Kyle Chandler, Sarah Paulson, Jake Lacy

WONDERSTRUCK (Wonderstruck)
avec Julianne Moore, Michelle Williams, Oakes Fegley, Tom Noonan, Cory Michael Smith
 
Accueil > Sommaire H > Cinéastes américains > Contact