John GRIERSON
 Réalisateur britannique
John GRIERSON est né à Deanston, le 26 avril 1898.
Il fonde en 1928 l'Empire Marketing Board. Il produit et réalise le révolutionnaire Drifter qui décrit la vie quotidienne des pêcheurs de harengs avec une vérité et une beauté qui élève le documentaire au rang de chose artistique. Drifter et ses œuvres suivantes (Shadow on the Mountain, La Voix du Monde) lui permettent d'intéresser des cinéastes comme l'Américain Robert Flaherty et le Brésilien Alberto Cavalcanti au documentaire anglais. Les innovations techniques abondent notamment dans le traitement de la bande-son alors que le cinéma sonore n'en est qu'à ses premiers balbutiements. Après la dissolution de l'EMB en 1933, il fonde la GPO, General Post Office) où seront formés tous les grands documentaristes anglais de Basil Wright à Humphrey Jennings, de Harry Watt à Paul Rotha, d'Edgar Anstey à Arthur Elton. Il quitte la GPO en 1937 pour fonder la Crown Film Unit, un organisme gouvernemental qui produit The Londoners, réalisé par John Taylor. Grierson fait un voyage en Australie avant de poser ses valises au Canada en 1939. Il y fonde le National Film Board qu'il dirige jusqu'en 1945. Il poursuit sa carrière de cinéaste et de producteur jusqu'en 1953. Son influence est considérable dans le paysage anglais de l'avant-guerre, plus que ses réalisations peu nombreuses.
John Grierson est décédé à Londres, le 13 février 1972.



FILMOGRAPHIE :

DRIFTER
(1929)
1929 :

1931 :

1931 :

1932 :

1932 :

1932 :

1933 :

1933 :

1934 :

1934 :

1941 :

1942 :

1952 :

1953 :
DRIFTER

SHADOW ON THE MOUNTAIN

UPSTREAM

O'ER HILL AND DALE

THE COUNTRY COMES TO TOWN

LA VOIX DU MONDE (The Voice of the World)

THE NEW OPERATOR

L'INDUSTRIE BRITANNIQUE (The Industrial Britain)
, coréalisation R. Flaherty

THE FISHING BANKS OF SKYE

SO THIS IS LONDON
, coréalisation Edgar Anstey

CHURCHILL'S ISLAND

WORLD IN ACTION

THE BRAVE DON'T CRY

MAN OF AFRICA
 
Accueil > Sommaire G > Cinéastes britanniques > Contact