Aurélia GEORGES
 Réalisatrice et scénariste française
Aurélia GEORGES est née à Paris, en 1973.
Elle fait ses études à la Fémis, signe des courts métrages et des documentaires et obtient son diplôme en 2002. Sur la pente, qui porte les bases de son premier long métrage est remarqué à Angers et à Clermont-Ferrand. Assistante de production, elle est engagée par Pandora Cinéma comme lectrice de scénarios et collabore à la revue L'Art du Cinéma. En 2004, elle tient le rôle principal de la production germano-polonaise Le Maître de Piotr Trzaskalski. Son premier long métrage, L'Homme qui marche reprend ses thèmes de prédilection sur la marginalité, la solitude et la quête existentielle. Ce funambule du temps qui passe est campé par l'acteur espagnol César Sarachu dont la performance entre bouffonnerie et tristesse sauve le film de l'ennui. Son deuxième film, La Fille et le Fleuve est un virage intéressant dans sa carrière. À la place de la noirceur de ses premiers films prennent place une espièglerie et une soif de création artistique qui n'éliminent pas pourtant le sentiment de vide et de vanité qu'inspire cette quête de l'amour. Au fond, Aurélia Georges est une digne représentante de la méthode Fémis, brillants exercices de cinéma qui ne peuvent cacher l'aspect anecdotique et l'absence de profondeur des thèmes abordés.



FILMOGRAPHIE :

L'HOMME QUI MARCHE
(2008)
2002 :


2004 :

2008 :


2012 :

2012 :


2014 :
SUR LA PENTE, court métrage
avec Jacques Mazeran, Jean Mouly, Aurélia Georges, Estelle Becq, Tiffanie Arrojo

TOUT CONTRE, court métrage documentaire

L'HOMME QUI MARCHE
avec César Sarachu, Mireille Perrier, Florence Loiret, Judith Henry, Gilles David

LE CINÉMA FRANÇAIS SE PORTE BIEN, documentaire

LE FLEUVE SEINE, court métrage
avec Sabrina Seyvecou, Serge Bozon, Guillaume Allardi

LA FILLE ET LE FLEUVE
avec Sabrina Seyvecou, Serge Bozon, Guillaume Allardi, Françoise Lebrun, M.-C. Treilhou
 
Accueil > Sommaire G > Cinéastes français > Contact