Safi FAYE
 Réalisatrice sénégalaise
Safi FAYE est née à Fad'jal, en 1943.
Institutrice à Dakar, elle se voit confier par Jean Rouch un petit rôle dans Petit à Petit. Elle vient étudier l'ethnographie à Paris (elle rédigera une thèse de doctorat sur la religion séréré pratiquée par ses ancêtres), la photographie à l'école de la rue Vaugirard et le cinéma à l'école Lumière. Elle est la première femme africaine à se lancer dans la réalisation avec le court métage La Passante, sur le sexisme. Ses films analysent les problèmes de société mais la parole et l'émotion sont plus importantes pour elle que le langage cinématographique. Lettre paysanne traite des problèmes économiques en zone rurale. Fad'jal oppose la tradition et la modernité, ses autres documentaires comme La Récolte est finie, Moi ta mère, Les Âmes au Soleil ou Selbé parmi tant d'autres s'inscrivent dans des programmes télévisuels avant d'être montrés en salle. En 1997, elle tourne sa première fiction, Mossane, mais le film connaît de gros problèmes de diffusion (tourné en 1990, il sortira qu'en 1996). Inspiré d'une légende traditionnelle où une belle femme (Mossane se traduit par beauté en langue sérère) vient troubler la tranquillité d'un village, le film traite de la condition féminine, de la tradition et de l'amour. Dans la Revue du Cinéma, la cinéaste affirme dédaigner les techniques de cinéma occidentales (contre-plongée, contre-champs) pour laisser la place à un langage direct. "Quand je suis chez mes grands-parents dans mon village, je reste à ma place et je les écoute discuter." Ce parti pris d'immobilisme, comme les plans fixes de Fad'jal Grand-Père raconte peut dérouter le spectateur mais demeure un témoignage essentiel sur l'Afrique.



FILMOGRAPHIE :

MOSSANE
(1990)
1972 :

1973 :

1975 :


1979 :

1979 :

1980 :

1981 :

1982 :

1983 :

1984 :

1985 :

1989 :

1990 :
LA PASSANTE, court métrage

REVANCHE

LETTRE PAYSANNE (Kaddu Beyrat)

avec Assane Faye, Maguette Gueye

GRAND-PÈRE RACONTE (Fad'jal)

LA RÉCOLTE EST FINIE (Goob na nu)

MOI, TA MÈRE (Man sa yay)

LES ÂMES AU SOLEIL

SELBÉ PARMI TANT D'AUTRES
, court métrage

TROIS ANS ET CINQ MOIS

AMBASSADES NOURRICIÈRES

RACINES NOIRES

TESITO

MOSSANE

avec Magou Seck, Abou Camara, Isseu Niang, Moustapàha Yade, Alioune Konaré
 
Accueil > Sommaire F > Cinéastes africains > Contact