Dominique DELOUCHE
 Réalisateur français
Dominique DELOUCHE est né à Paris, en 1931.
Élève à l'école des Beaux-Arts (architecture et peinture), il acquiert en outre une solide formation musicale. Assistant de Federico Fellini sur Les Nuits de Cabiria, il entame une carrière de critique, de metteur en scène de théâtre et d'opéra et de cinéaste en signant de remarquables courts métrages sur l'art, la danse et la musique qui sont couronnés dans tous les festivals. Esthète très influencé par Max Ophüls, il signe son premier long métrage en 1967 Vingt-quatre heures de la vie d'une Femme, inspiré de Stefan Zweig avec Danielle Darrieux. Divine, à nouveau avec Darrieux est un hommage encore plus précis à Ophüls. Delouche fait partie de ces cinéastes raffinés capable de faire sentir la poésie de la musique aussi bien que la grâce d'un ballet. Pour travailler, il monte sa propre maison de production Les Films du Prieuré. Il monte en outre des opéras dans différents festivals et réalise des documentaires pour la télévision (La voix humaine, La Dame de Monte Carlo). Cependant, il demeure presque inconnu du grand public.



FILMOGRAPHIE :

VINGT-QUATRE HEURES
DE LA VIE D'UNE FEMME
(1967)














DIVINE
(1975)
1959 :

1960 :

1961 :

1962 :

1963 :

1964 :

1965 :

1965 :

1965 :

1966 :

1966 :

1967 :


1970 :

1973 :

1975 :


1985 :

1988 :

1989 :

1992 :

1995 :

1997 :

1999 :
BÉATRICE ou LA SERVANTE FOLLE, court métrage

LE SPECTRE DE LA DANSE, court métrage

LA MÉTAMORPHOSE DU VIOLONCELLE, court métrage

ÉDITH STEIN
, court métrage

LA MESSE SUR LE MONDE DE TEILHARD DE CHARDIN, court métrage

L'ADAGE, court métrage

AQUARELLE, court métrage

LE MIME MARCEAU, court métrage

AVEC CLAUDE MONET, court métrage

DINA CHEZ LES ROIS, court métrage

BUT, court métrage

VINGT-QUATRE HEURES DE LA VIE D'UNE FEMME
avec Danielle Darrieux, Robert Hoffmann, Lena Skerla

L'HOMME DU DÉSIR

LA MORT DU JEUNE POÈTE
, court métrage

DIVINE
avec Danielle Darrieux, Jean Le Poulain, Richard Fontana, Martine Couture, G. Plana

LE SPECTRE DE LA DANSE

UNE ETOILE POUR L'EXEMPLE

KATIA ET VOLODIA

COMME LES OISEAUX

LES CAHIERS RETROUVES DE NINA VYROUBOVA

SERGE PERETTI, LE DERNIER ITALIEN

MAÏA
 
Accueil > Sommaire D > Cinéastes français > Contact