Mike DE LEON
 Réalisateur, chef-opérateur et producteur philippin
Mike DE LEON est né à Manille, le 24 mai 1947.
De son vrai nom Miguel Pamintuan de Leon, il se rend en Allemagne pour faire des études d'histoire de l'art à l'université de Heidelberg dont il sort diplômé d'une maîtrise. À son retour, il tourne plusieurs courts-métrages remarqués et produit quleques films de Lino Brocka comme Maynila dont il également le directeur de la photographie. Dans ses films, De Leon dénonce les absurdités politiques de son pays et tente d'analyser les questions sociales majeures. Les Rites de Mai étudie la montée de la violence et la culpabilité. Il rend hommage à sa grand-mère, Dona Sisang dans C'était un rêve et signe un film historique musical Kakabakaba Ka Ba ?. Batch 81, d'une froide cruauté s'attaque au bizutage. Le film remporte un grand succès et fait l'objet d'un culte dans plusieurs pays. Ses autres films sont des thrillers politiques d'une grande force. Kisapmata parle d'inceste et de parricide. Sour Stella L montre le combat d'une religieuse contre les injustices et l'oppression du gouvernement Markos. Rare concession au cinéma commercial, Le Paradis est indivisible ne porte pas la signature du réalisateur au générique. Pendant ses années de disette, le cinéaste doit se contenter de commandes étrangères comme Aliwan Paradise. Mais la volonté subversive reprend rapidement le dessus. Prisonnière des ténèbres est une nouvelle version du Collector de John Fowles (la précédente était L'Obsédé de William Wyler) montrant un homme qui séquestre des femmes pour les soumettre à sa volonté. Les Héros du Tiers-Monde décrit les tentatives de glorification par le cinéma du héros philipin José Rizal mais conclut qu'aucune version filmée ne peut donner satisfaction. Une dernière pirouette du cinéaste pour marquer son refus de toute contrainte politique. Alors que Lino Brocka devient le représentant quasi officiel du cinéma philippin par son combat contre la dictature, Mike De Leon passe au deuxième rang, ce qui est profondément injuste au regard de la qualité et du soin apporté à ses quelques œuvres.



FILMOGRAPHIE :

BATCH 81
(1982)
1972 :

1975 :

1977 :


1977 :


1980 :


1981 :


1982 :


1983 :

1984 :


1985 :


1986 :


1992 :

1993 :

2000 :
SA BISPERAS, court métrage

MONOLOGUE (Monologo), court métrage

LES RITES DE MAI ou NOIR (Itim)
avec Tommy Abuel, Mona Lisa, Charo Santos, Mario Montenegro, Sarah Joaquin

C'ÉTAIT UN RÊVE (Kung Mangarap ka't magising)
avec Christopher De Leon, Hilda Koronel, Laurice Guillen, Moody Diaz, Danny Javier

KAKABAKABA KA BA ? / EST-CE QUE VOTRE COUR BAT PLUS VITE ? (Kakabakaba ka ba ?)
avec Christopher De Leon, Charo Santos, Sandy Andolong, Jay Ilagan, Johnny Delgado

KISAPMATA (Kisapmata)
avec Charo Santos-Concio, Jay Ilagan, Charito Solis, Vic Silayan, Ruben Rustia

BATCH 81 (Batch 81)
avec Mark Gil, Sandy Andolong, Ward Luarca, Jimmy Javier, Ricky Sandico

SIGNOS, court métrage documentaire

SŒUR STELLA L. (Sister Stella L.)
avec Vilmpa Santos, Jay Ilagan, Laurice Guillen, Gina Alajar, Tony Santos

LE PARADIS EST INDIVISIBLE (Hindi Nahahati ang Langit)
avec Christopher De Leon, Lorna Tolentino, Edu Manzano, Nestor de Villa, Dina Bonnevie

PRISONNIÈRE DES TÉNÈBRES (Bilanggo sa Dilim)
avec Joel Torre, Rio Locsin, Cherie Gil

ALIWAN PARADISE, court métrage documentaire

LES VENTS DU SUD (Southern Winds/Sazanwinzu 1 miraju), film collectif

LES HÉROS DU TIERS-MONDE (Bayaning third World)
avec Ricky Davao, Joel Toerre, Daria Ramirez, Cris Villanueva, Lara Fabregas
 
Accueil > Sommaire D > Cinéastes asiatiques > Contact