COSTA-GAVRAS
 Réalisateur français d'origine grecque
Constantin COSTA-GAVRAS est né à Salonique, le 13 février 1932.
Il se rend à Paris dès 1951 pour suivre des études de lettres à la Sorbonne. La même année, il s'inscrit à l'IDHEC. Il commence à travailler comme assistant de metteurs en scène français (Yves Allégret, René Clair, René Clément, Henri Verneuil et Jacques Demy). Il aborde la mise en scène avec un polar doté d'une distribution prestigieuse : Compartiments tueurs. Le coupable est bien évidemment un flic pourri qui entraîne nos héros dans une folle course-poursuite en R8 dans les rues de Paris. Un Homme de trop est une adaptation fidèle d'un roman de Jean-Pierre Chabrol. Dans cette mise en train, on entrevoit déjà un style nerveux et une grande rigueur dans la narration. Avec Z, il permet au cinéma politique d'exister. En prenant le biais du thriller-enquête, il s'autorise à aborder les sujets les plus graves (avec le concours de son scénariste Jorge Semprun), tout en conservant le suspense spectaculaire propre au genre. Z obtient le grand prix du jury à Cannes et le prix d'interprétation pour Trintignant en juge opiniatre face à la dictature des colonels grecs. L'adaptation de L'Aveu d'Arthur London est une accusation contre les procès truqués du stalinisme. État de siège aborde la résistance des Tupamaros en Amérique Latine et le kidnapping d'un agent de la CIA (Montand). Section spéciale est un réquisitoire contre le gouvernement de Vichy et ses tribunaux d'exception. Une petite aparté dans son cinéma, Clair de Femme d'après Romain Gary. Il réussit une brillante carrière américaine en montant des sujets courageux : Missing, palme d'Or à Cannes est une réflexion intéressante sur la prise de conscience d'un Américain moyen après la disparition de son fils en Amérique latine, La Main droite du Diable attaque l'extrême-droite (KKK, etc), Mad City dénonce l'influence des médias dans une affaire d'otages. Amen, tourné en France est une attaque contre la position de Pie XII et de l'Église pendant la seconde guerre mondiale. Costa-Gavra ne s'est jamais renié. Son cinéma est salutaire.



FILMOGRAPHIE :

Z
(1968)













L'AVEU

(1970)













MISSING

(1980)
1965 :


1966 :


1968 :


1970 :


1972 :


1975 :


1978 :


1980 :


1983 :


1986 :


1987 :


1989 :


1992 :


1995 :

1997 :


2001 :


2004 :


2008 :


2012 :
COMPARTIMENT TUEURS
avec Simone Signoret, Jacques Perrin, M. Piccoli, Yves Montand, Pierre Mondy

UN HOMME DE TROP
avec J.C. Brialy, Gérard Blain, Michel Piccoli, Jacques Perrin, F. Périer, B. Crémer

Z (Il est vivant)
avec J.-L. Trintignant, J. Perrin, Y. Montand, Irène Papas, P. Dux, Marcel Bozzuffi

L'AVEU
avec Yves Montand, Michel Vitold, Simone Signoret, J. Rispal, J. Bouise, L. Szabo

ÉTAT DE SIÈGE
avec Yves Montand, Renato Salvatori, OE Hasse, Jacques Weber, J-L. Bideau

SECTION SPÉCIALE
avec Bruno Crémer, Yves Robert, Claude Piéplu, J. Perrin, J. François, M. Galabru

CLAIR DE FEMME
avec Yves Montand, Romy Schneider, Lila Kedrova, Romollo Valli, H. Bennent

MISSING (Missing)
avec Jack Lemmon, Sissy Spacek, John Shea, Janice Rule, Melanie Mayron

HANNA K (Hanna K)
avec Jill Clayburg, Jean Yanne, Mohammed Bakri, Gabriel Byrne, D. Clennon

CONSEIL DE FAMILLE
avec Johnny Hallyday, Guy Marchand, F. Ardant, Anne.Gisel Glass, Rémi Martin

LA MAIN DROITE DU DIABLE (Betrayed)
avec Tom Berenger, Debra Winger, John Heard, Betsy Blair, Jack Mahoney

MUSIC BOX (Music Box)
avec Jessica Lange, Armin Mueller-Stahl, Frederick Forrest, D. Moffat, L. Haas

LA PETITE APOCALYPSE
avec André Dussollier, Pierre Arditi, Jiri Menzel, A. Romantowska, Jacques Denis

À PROPOSE DE NICE, LA SUITE, film collectif, court métrage

MAD CITY (Mad City)
avec John Travolta, Dustin Hoffman, Mia Kirshner, Alan Alda, R. Prosky

AMEN
avec Mathieu Kassovitz, Ulrich Tukur, Ulrich Mühe, M. Duchaussoy, I. Caramitru

LE COUPERET
avec José Garcia, Karin Viard, Olivier Gourmet, Ulrich Tukur, Yvon Back, Christa Theret

ÉDEN À L'OUEST
avec Ricardo Scamarcio, Éric Caravaca, Anny Duperey, Juliane Köhler, Ulrich Tukur

LE CAPITAL
avec Gad Elmaleh, Gabriel Byrne, Liya Kebede, Natacha Régnier, Céline Sallette
 
Accueil > Sommaire C > Cinéastes français > Contact