Claire CLOUZOT
 Réalisatrice et essayiste française
Claire CLOUZOT
Petite fille de Henri-Georges Clouzot, elle effectue un stage d'assistante-scripte sur Le Mors ax dents de Laurent Heynemann. Elle écrit et réalise son premier long métrage, L'Homme fragile en 1981. Plantant son décor dans une salle de presse, décrivant une profession que la cinéaste connaît bien, celui de correcteur de presse, cette romance, portée par un Richard Berry épatant, évoque l'échec sentimental et les difficultés professionnelles. Annoncé à tort comme un Kramer contre Kramer à la française, elle démontre de belles qualités de mise en scène et de sensibilité dans l'écriture. C'est pourtant le seul film de Claire Clouzot qui ne signera plus que le court métrage Rémy Duval, 28 place des Vosges, hommage pudique et émouvant à son père, le peintre et photographe Rémy Duval. On lui doit également une série de documentaires consacrés aux photographes de plateau comme Sam Levin ou Roger Corbeau. Journaliste, reporter et critique acérée de cinéma dans la revue Écran, elle publie plusieurs ouvrages sur le cinéma dont Le Cinéma français depuis la Nouvelle Vague, Alice Guy, autobiographie d'une pionnière du cinéma, Catherine Breillat, indécence et pureté et La Saga des Clouzot et le cinéma.



FILMOGRAPHIE :

L'HOMME FRAGILE
(1981)
1981 :


1986 :
L'HOMME FRAGILE
avec Richard Berry, Françoise Lebrun, Didier Sauvegrain, Catherine Cauwet, Jean Lanier

RÉMY DUVAL, 28 PLACE DES VOSGES, court métrage
 
Accueil > Sommaire C > Cinéastes français > Contact