Edith CARLMAR
 Réalisatrice et productrice norvégienne
Edith CARLMAR ou CALMAR est née à Oslo, le 15 novembre 1911.
De son vrai nom Edith Mary Johanne Mathiesen, elle grandit sur la côte est d'Oslo dans une famille d'accueil, après l'abandon par sa mère une couturière fille-mère. Elle fréquente une école de danse à 15 ans et se marie à 18 ans avec l'auteur et producteur de théâtre Otto Carlmar. Elle débute au théâtre Trøndelag en 1936 et rejoint le Nouveau Théâtre (Det Nye Teater). Elle découvre le cinéma grâce à Tancred Ibsen et interprète de petits rôles jusqu'après-guerre. En 1949, elle fonde avec son mari la Carlmar Film A/S, écrit des scénarios et devient la première réalisatrice norvégienne. Elle tourne dix longs métrages en 10 ans, du drame à la comédie noire qui comptent parmi les plus gros succès du cinéma norvégien. Plusieurs ont soulevé des polémiques en raison de leur apparente immoralité (pour l'époque) et une sensualité sans pareille. Ainsi, La Mort est une caresse aborde les relations amoureuses en dehors du mariage. Une jeune femme a disparu traite de la toxicomanie et La Blessure des troubles psychiatriques. Les Voisins terribles est une représentation sociale réaliste se déroulant dans une chambre et une cuisine. Beaucoup de bruit pour rien évoque la vie estudiantine au début des années cinquante. La nudité de Liv Ullmann dans L'Échappée belle ou Les Indociles va être également un sujet de controverse débattue au Parlement norvégien (le film reste cependant gentillet et moins sulfureux que Elle a dansé un seul été ou L'été avec Monika). Carlmar prend ses distances avec le cinéma après ce dernier film et ne réapparaît que dans quelques rôles mineurs au cinéma et au théâtre et pour la réalisation de courts métrages documentaires. Ses films régulièrement rediffusés obtiennent encore une large audience.
Edith Calmar est décédée à Oslo, le 17 mai 2003.



FILMOGRAPHIE :

LA MORT EST
UNE CARESSE
(1949)
1949 :


1951 :


1953 :

1953 :


1954 :


1955 :


1956 :


1957 :


1957 :


1958 :


1959 :


1965 :
LA MORT EST UNE CARESSE (Døden er et kjærtegn)
avec Claus Wiese, Bjørg Riiser-Larsen, Ingolf Rogde, Gisle Straume, Einar Vaage

LA BLESSURE (Skadeskutt)
avec Carsten Winger, Eva Berth, Sigrun Otto, Gunnar Simenstad, Einar Vaage

LANGARA, PARADIS D'ÉTÉ (Langåra, et sommerparadis), court métrage

UNE JEUNE FEMME A DISPARU (Ung frue forsvunnet)
avec Astri Jacobsen, Adolf Bjerke, Lalla Carlsen, Kåre Siem, Vesla Christensen

LES VOISINS TERRIBLES (Aldri annet enn bråk)
avec Turid Haaland, Stig Egede-Nissen, Vigdis Røising, Sven Libaek, Andreas Diesen

BEAUCOUP DE BRUIT POUR RIEN (Bedre enn sitt rykte)
avec Vigdis Røising, Unni Bernhoft, Synnøve Strigen, Magne Bleness, Odd Borg

SOUS LE SOLEIL (På solsiden)
avec Frank Robert, Arne Lie, Randi Kolstad, Ellen Iseflaer, Henny Moan

SLALOM SOUS LE CIEL (Slalåm under himmelen)
avec Marius Eriksen, Per Christensen, Jan Halvorsen, Wilfred Werner, Synnøve Strigen

MENSONGES DANS LA MONTAGNE (Fjols til fjells)
avec Leif Juster, Unni Bernhoft, Frank Robert, Nanna Stenersen, Anne-Lise Wang

PRÊTE-MOI TA FEMME (Lån meg din kone)
avec Tore Foss, Sonja Wigert, Vigdis Røising, Atle Merton, Erik Lassen

L'ÉCHAPPÉE BELLE ou LES INDOCILES (Ung flukt)
avec Liv Ullmann, Atle Merton, Rolf Søder, Nanna Stenersen, Randi Braenne

EN COULISSE (Bak kulissene), court métrage
 
Accueil > Sommaire C > Cinéastes d'Europe de l'Ouest > Contact