Jaime CAMINO
 Réalisateur espagnol
Jaime CAMINO est né à Barcelone, le 11 juin 1936.
Il fait des études de droits, exerce comme professeur de musique et rédige des articles pour diverses revues de cinéma parmi lesquelles Nuestros Cine et Indice. Il s'essaie également à la littérature et publie le roman L'Armure (La Coraza). Il entame par quelques courts métrages une carrière de documentariste parmi les plus importantes que compte l'Espagne. Il signe son premier film Los Felices 60 en 1963. Jusqu'à la disparition de Franco, il va se consacrer à l'état des lieux de l'Espagne des années soixante (Mi Profesora particular) ou du XIXe siècle (Un Hiver à Majorque, évocation de l'idylle de G. Sand et Chopin à la Chartreuse de Valldemosa). Mais l'essentiel de son ouvre va relater la guerre civile et la longue nuit du franquisme. Espana otra vez suit le retour après trente années d'exil à Barcelone d'un médecin des brigades internationales. Les longues Vacances de 36 décrit la petite bourgeoisie catalane en villégiature alors que la guerre civile éclate. Tourné à la manière d'un documentaire, ce film passionnant va faire sensation. Il poursuit son travail de mémoire avec le film de montage La Vieja Memoria, ponctué de témoignages, le drame El Balcon abierto qui rend hommage à Federico Garcia-Lorca, poète assassiné par les fascistes, Dragon rapide qui met en scène le général Franco interprété par Juan Diego. En 1988, Luces y Sombras est une brillante reconstitution de l'Espagne de Philippe IV et de l'Infante peinte par Velazquez. Le Long hiver relate à nouveau la guerre civile en décrivant la fin de la guerre et l'installation du franquisme à Barcelone en 1939. Il est à noter la brillante interprétation internationale dominée par Vittorio Gassman et Jean Rochefort. Après une longue absence, il réalise le saisissant documentaire Les Enfants de Russie, sur le sujet méconnu des enfants de républicains envoyés en URSS pour leur sécurité mais qui après un accueil plutôt complaisant furent rejetés autant par une nation que l'autre. Jaime Camino démontre qu'il est une mémoire vivante de l'Espagne et un historien exemplaire.



FILMOGRAPHIE :
c

EL BALCON ABIERTO
(1984)



















LES ENFANTS
DE RUSSIE

(2004)
c
1962 :
1962 :
1963 :


1963 :


1966 :


1968 :


1968 :


1973 :


1975 :


1977 :

1979 :


1984 :


1986 :


1988 :


1991 :


2004 :
Courts métrages :
EL TORO, VIDA Y MUERTE
CENTAUROS 1962
COPA DAVIS-1965


Longs métrages :
LOS FELICES 60
avec Joaquim Jorda, Joan Capri, Jacques Doniol-Valcroze, Margarita Lozano, Daniel Martin

DEMAIN SERA UN AUTRE JOUR (Mañana será otro dia)
avec Juan Luis Galiardo, Sonia Bruno, Ines Alma, Sergio Mendizabal, Alberto Berco, Luis Ciges

ESPAÑA OTRA VEZ
avec Manuela Vargas, Enrique Jimenez, Luis Ciges, Mark Stevens, Paco Rabal

UN HIVER À MAJORQUE (Un Invierno en Mallorca)
avec Lucia Bosé, Christopher Sandford, Henri Serre, Enrique San Francisco, Daria Esteva

MI PROFESORA PARTICULAR
avec Analia Gadé, Juan Manuel Serrat, José Luis Lopez Vazquez, Maria Luisa Ponte

LES LONGUES VACANCES DE 36 (Las Largas Vacaciones del 36)
avec Analia Gadé, Ismael Merlo, Angela Molina, Vicente Parra, Francisco Rabal, José Vivo

LA VIEJA MEMORIA (La Vieja Memoria), film de montage

LA CAMPANADA (La Campanada)
avec Juan Luis Galiardo, Fiorella Faltoyano, Ovidi Montilor, Fermi Reixach, Martin Galindo

EL BALCON ABIERTO
avec José Luis Gomez, Amparo Munoz, Antonio Flores, Berta Riala, Alvaro de Luna

DRAGON RAPIDE (Dragon Rapide)
avec Juan Diego, Vicky Pena, Manuel de Blas, Francisco Casares, Pedro Diez del Corral

LUCES Y SOMBRAS ou LUMIÈRES ET OMBRES (Luces y sombras)
avec Angela Molina, Jack Shepherd, José Luis Gomez, Fermi Reixach, Victoria Peña

LE LONG HIVER (El largo Invierno)
avec Vittorio Gassman, Jacques Penot, Liz Hurley, Jean Rochefort, Adolfo Marsillach

LES ENFANTS DE RUSSIE (Los Niños de Russia), documentaire
 
Accueil > Sommaire C > Cinéastes espagnols > Contact