Michale BOGANIM
 Réalisatrice israélienne
Michale BOGANIM est née à Jérusalem, en 1976.
Elle grandit en Israël et se rend à Paris pour faire des études d'anthropologie à la Sorbonne. Il poursuit sa formation à l'université hébraïque de Jérusalem avant de rejoindre le Royal College of Art de Londres et intégrer la section cinéma. Son film de fin d'études le documentaire Dust fait sensation. Elle y décrit le quotidien à Odessa avec un souci esthétique proche de Tarkovski, par la lenteur de mouvements de caméra qui fige le temps présent. Les films de Boganim ne se cantonnent pas au documentaire mélangeant une part de fiction mise en scène dans la construction de ses témoignages, à la manière des cinéastes iraniens comme Kiarostami. Mémoires incertaines traque la mémoire au travers d'archives où s'enchevêtrent plusieurs récits. Odessa... Odessa poursuit la recherche ébauchée dans Dust à travers les légendes de la cité de la Mer Noire. La Terre outragée n'abandonne pas l'approche documentaire en analysant les conséquences de la catastrophe de Tchernobyl. Olga Kyrilenko y est saisissante en femme meurtrie, veuve le jour de son mariage, rongée par la maladie et dans l'incapacité de faire son deuil. Un grand film qui consacre un grand talent.



FILMOGRAPHIE :

LA TERRE OUTRAGÉE
(2011)
2001 :

2002 :

2004 :

2005 :


2011 :
DUST / POUSSIÈRE (Dust), documentaire

MÉMOIRE INCERTAINE, documentaire

MACAO SANS RETOUR (Macau sem regresso), documentaire

ODESSA... ODESSA, documentaire
avec Yulian Tchdnovski, Lucia Tkatch-Bekker, Rachel Gorenstein

LA TERRE OUTRAGÉE (Land of Oblivion)
avec Olga Kurylenko, Andrzej Chyra, Sergey Strelnikov, Vyacheslav Slanko, N. Wanczycki
 
Accueil > Sommaire B > Cinéastes asiatique > Contact