Abdellatif BEN AMMAR
 Réalisateur et producteur tunisien
Abdellatif BEN AMMAR est né à Tunis, le 25 avril 1943.
Il suit des études de cinéma à Paris et sort diplômé de l'IDHEC en 1965. Assistant de Daniel Moosman sur Biribi, de Roberto Rossellini sur Le Messie et de Claude Chabrol sur Les Magiciens, il crée en 1972 la société de production Latif Productions qui va donner naissance à des œuvres importantes du cinéma tunisien. Ses films décrivent la situation sociale de Tunis à travers des histoires d'amour. Une si simple histoire prend pour prétexte une enquête sociale sur le milieu ouvrier et l'émigration par un jeune cinéaste pour donner une réflexion sur l'amour et la vie conjugale, l'intégration et les mutations culturelles. Sejnane évoque un amour impossible entre un jeune qui choisit la lutte armée et une jeune fille, mariée contre son gré. Aziza montre le passage du Tunis ancestral vers la ville nouvelle à travers le regard d'une jeune orpheline. Ben Ammar produit Les Baliseurs du désert de Nacer Khemir et Cœur nomade de Fitouri Belhiba. Sa dernière réalisation, Le Chant de la Noria, relate encore une passion amoureuse sous la forme d'un road-movie à travers toute la Tunisie. S'il tarde à connaître la renommée de ses compatriotes Ferid Boughedir, Moufida Tlatli et Nouri Bouzid, il demeure une des figures les plus importantes du cinéma nord-africain.



FILMOGRAPHIE :

LE CHANT
DE LA NORIA

(2002)
1970 :


1974 :


1980 :


2002 :
UNE SI SIMPLE HISTOIRE (Hikaya basita kahâdhihi)
avec Labiba Ben Ammar, Juliet Berto, Amor Khalfa, Pia Colombo, Jamila Ourabi

SEJNANE (Sajnân)
avec Jamil Joudi, Nourreddine Mahfoudh, Abdellatif Hamrouni, Bchira Cherif

AZIZA ('Aziza)
avec Yasmine Khlat, Raouf Ben Amor, Dalila Rames, Mohamed Zinet, Taoufik Jebai

LE CHANT DE LA NORIA
avec Hichem Rostom, Houyem Rassàa, Ahmed Hafiène, Ahmed Snoussi, Jamila Chihi
 
Accueil > Sommaire B > Cinéastes africains > Contact