J. J. ABRAMS
 Réalisateur et producteur américain
Jeffrey Jacob dit J.J. ABRAMS est né à New York, le 27 juin 1966.
Passionné de cinéma dès l'enfance, il débute comme scénariste pour le cinéma et la télévision. Il fonde la société de production Bad Robot. Il travaille sur des séries qu'il conçoit comme Felicity, Alias, Lost Les Disparus, What about Brian et Fringe. En revanche, HBO s'achèvera dès l'épisode pilote. Pour le grand écran, il fait un premier essai avec À Propos d'Henry de Mike Nichols avec Harrison Ford, qu'il écrit, produit et dans lequel il tient un petit rôle. C'est un flop, tout comme Forever Young de Steve Miner malgré la présence de Mel Gibson. Après son travail sur l'effrayant Armageddon de Michael Bay (effrayant par sa grandiloquence et sa mièvrerie), il est engagé par Tom Cruise pour signer Mission impossible 3. Il revient à la science-fiction avec Star Trek, revenant au début de l'aventure comme il est désormais de coutume dans le cinéma US. Il obtient un succès fracassant avec Super 8, hommage au cinéma de Spielberg de ses débuts avec les mêmes qualités (imagination débordante, joliesse de l'image, effets spéciaux spectaculaires) et les mêmes défauts (immaturité, monde enfantin). De quoi ravir un jeune public avant de retourner dans les étoiles. C'est tout naturellement qu'il va résusciter Star Trek et Star Wars.



FILMOGRAPHIE :

SUPER 8
(2011)
2006 :


2009 :


2011 :


2013 :


2015 :
MISSION IMPOSSIBLE 3 (M:I III)
avec Tom Cruise, Ving Rhames, Michelle Monaghan, Keri Russell, Billy Crudup

STAR TREK (Star Trek)
avec Chris Pine, Zachary Quinto, Karl Urban, Simon Pegg, Zoe Saldana

SUPER 8 (Super 8)
avec Joe Courtney, Elle Fanning, Kyle Chandler, Noah Emmerich, Ron Eldard

STAR TREK INTO DARKNESS (Star Trek into Darkness)
avec Chris Pine, Zachary Quinto, Zoe Saldana, Karl Urban, Simon Pegg

STAR WARS, LE RETOUR DE LA FORCE (Star Wars : The Force Awakens)
avec Adam Driver, Daisy Ridley, Harrison Ford, Mark Hamill, C. Fisher, M. von Sydow
 
Accueil > Sommaire A > Cinéastes américains > Contact