Aktan ABDYKALYKOV
 Réalisateur, décorateur et scénariste kirghize
Aktan ABDYKALYKOV est né à Kuntuu Sokuluk, le 26 mars 1957.
Aktan que l'on appelle Akylbek ou Atkan Arym Koubat fait des études de peinture au collège d'Art du Kirghizistan, dont il sort diplômé en 1980. Il travaille comme décorateur et attaché de production pour les studios, notamment avec Guennadi Bazarov sur Hospice pour Adultes et Conspiration. Il interprète également un rôle secondaire dans Harcèlement, la fresque historique de Usenzhan Ibragimov. L'essentiel de son œuvre est constituée d'une trilogie sur l'enfance, La Balançoire, Le Fils adoptif et Le Singe, qui mêle souvenirs personnels, fantasmes, rêveries poétiques, merveilleux et réalité. La beauté et la profondeur de ces films, l'émotion et la sensualité qu'ils dégagent, ainsi que la récurrence du personnage central interprété par Milan le propre fils du cinéaste,le font surnommer le François Truffaut kirghize. Ses autres films n'en sont pas pour autant dépourvus d'intérêt et démontrent de superbes qualités artistiques. L'Arrêt d'autobus est un court attachant, métaphore de la situation du Kirghizistan qui met en scène des personnages de toutes générations attendant en vain un bus qui n'arrive jamais. L'Été indien de Sabit Kurmanbekov, dont il a écrit le scénario, est la seule participation à ce jour dans une production de l'est de Gérard Depardieu en vieillard connaissant son dernier sursaut amoureux. Le Voleur de lumière s'attache à un brave type qui aide les villageois à se fournir en électricité à moindre frais. Son rêve de construire une éolienne va se heurter à l'omnipotence et à la corruption des nouveaux maîtres de l'état. Le Paradis de ma mère est un drame social saisissant sur le destin de deux frères orphelins de père et dont le désordre social pousse la mère au suicide. Abdykalykov s'affirme comme la figure la plus importante du jeune cinéma kirghize après l'effondrement de l'empire soviétique.



FILMOGRAPHIE :

LE FILS ADOPTIF
(1998)
1990 :

1992 :


1993 :


1995 :

1997 :

1998 :


2000 :


2001 :


2007 :


2010 :
UN CHIEN COURAIT (Bezhala sabaka), court métrage

OÙ EST TA MAISON, L'ESCARGOT ? (Gde tvoy dom, ulitka ?)
avec Lola Soboleva, Tursun Omurkanov, Akylbek Abdykalykov

LA BALANÇOIRE (Selkinchek / Kacheli), court métrage
avec Mirlan Abdykalykov, Bakyt Toktokozhaev, Ayiura Tolokobylova, Taalai Umetaliev

BESH-TEREK (Besh-terek), documentaire

ASSAN-OUSEN (Asan-Usen), court métrage

LE FILS ADOPTIF (Beshkempir)
avec Mirlan Abdykalykov, Adir Abilkassimov, Bakyt Dzhylkytchiev, Albina Imasheva

L'ARRÊT D'AUTOBUS (Octakhovka / Beket), court métrage
avec Medel Maniyazov, Ernest Abdyzhapararov, Mirlan Abdykalykov, Eldar Ibragimov

LE SINGE (Maimyl)
avec Mirlan Abdykalykov, Alexandre Mitrokhine, Serguei Golovkine, Kanykey Shermatova

LE VOLEUR DE LUMIÈRE (Svet-Ake)
avec Aktan Arym Kubat (Abdykalykov), Taalaikan Abazova, Askat Sulaimanov, Asan Amanov

LE PARADIS DE MA MÈRE (Mamin raj)
avec Olga Landina, Natalia Arinbasarova, Janat Bayzhanbaev, Mikhail Zhigalov
 
Accueil > Sommaire A > Cinéastes d'Europe de l'est > Contact